Contactez-moi Facebook linkedin Twitter Youtube Version mobile
Sylvain Bureau en direct

Écoutez-moi en direct à CIBM-CIEL grâce au lecteur de radio Internet dont j'ai moi-même dessiné la carrosserie. Le moteur est Muses Radio Player.


Sylvain Bureau Radio Web Méteo pour Rivière-du-Loup

Bienvenue sur mon site internet qui est en perpétuelle reconstruction. Tout comme moi. Sur ce site, vous trouverez toutes les informations me concernant et même plus. J'utilise ce site comme lieu de test de tout ce que j'apprends de nouveau en matière de site web et de nouveaux médias.

Concernant ce site, je le fabrique moi-même en entier (montages graphiques, CSS, base de données, etc...). Je n'utilise pas de modèle gratuit (free web templates) ou de CMS gratuit genre Joomla, Typo3, Spip ou Wordpress. Cependant, il m'arrive régulièrement de vérifier le code des pages que je visites pour en retirer les principes qui font mon affaire. Je teste mon site sur les navigateurs Internet Explorer, Firefox, Chrome et Opéra.

En ce qui a trait à la section "Sylvain Bureau Radio Web", les pages sont générées par le logiciel SAM Broadcaster à partir du code-source programmé par Spacial Audio; code que j'ai moi-même adapté aux besoins de ce site. "Sylvain Bureau Radio Web" me permet de repousser mes limites en matière de ce que j'appelle de la "télé par intraveineuse" en bâtissant moi-même un média de A à Z.

Pour me rejoindre

SPORTS

(Source : RDS)

Les Skins ne font qu'une bouchée d'Oakland

Le demi offensif Chris Thompson a capté six ballons pour des gains de 150 verges en plus d'inscrire un touché, et les Redskins de Washington ont complètement embouteillé l'attaque des Raiders d'Oakland dans une victoire de 27-10 lors du match du dimanche soir.

Thompson est devenu le deuxième porteur de ballon (l'autre étant Jamaal Charles) à récolter 150 verges ou plus sur réceptions contre la défense des Raiders depuis que ceux-ci ont déménagé à Oakland, en 1995.

Le quart des Skins (2-1) Kirk Cousins a engrangé 365 verges de gains aériens et décoché trois passes de touché.

Son vis-à-vis Derek Carr n'a jamais été capable de trouver son rythme. Il a été limité à 118 maigres verges, ne complétant que 19 de ses 31 tentatives de passes en plus d'être victime de deux interceptions.

Pour sa part, Marshawn Lynch a été limité à 18 verges de gains sur six portées.

À la mi-temps, les Raiders n'avaient amassé que 47 verges offensives, soit leur plus faible total depuis la 15e semaine de la saison 2015, face aux Broncos de Denver.

Les Raiders (2-1) n'avaient commis aucun revirement avant cette rencontre.


C'est fini entre Dwyane Wade et les Bulls

Dwyane Wade et les Bulls de Chicago auraient choisi d'un commun accord de mettre fin à leur association, selon ce que rapporte dimanche le quotidien Chicago Tribune.

Le journaliste Adrian Wojnarowski avance pour sa part que les Cavaliers de Cleveland – où évolue son grand ami LeBron James –, les Spurs de San Antonio, le Thunder d'Oklahoma City et son ancienne équipe, le Heat de Miami, figurent parmi les clubs intéressés.

Les Cavs seraient en avance dans la course pour l'obtention de ses services.

L'athlète âgé de 35 ans devait empocher 23,8 millions $ des Bulls, qui ont échangé Jimmy Butler aux Timberwolves du Minnesota pendant l'été afin d'entamer une reconstruction.

À la suite de la transaction impliquant Butler, il était de plus en plus probable que le contrat de Wade soit racheté, mais la question était de savoir quand le tout allait se produire.

En 60 matchs avec les Bulls la saison dernière, il a amassé en moyenne 18,3 points, 4,5 rebonds et 3,8 passes décisives par match.

Trois fois champion de la NBA et 12 fois participant au Match des étoiles, Wade a disputé les 13 premières saisons de sa carrière avec le Heat.

Il a remporté le titre avec James en 2012 et 2013.


Bernhard Langer signe sa 34e victoire

PEBBLE BEACH, Calif. - Bernhard Langer s'est détaché de ses poursuivants grâce à trois oiselets consécutifs sur le neuf de retour à Pebble Beach et il s'est imposé par trois coups au Championnat PURE Insurance, signant ainsi une cinquième victoire cette saison sur le circuit des Champions, et une 34e en carrière.

L'étoile allemande n'avait jamais gagné sur le légendaire parcours en bordure de la péninsule de Monterey. Il s'agit aussi de sa première victoire depuis qu'il a célébré son 60e anniversaire de naissance, le mois dernier. Il a touché 300 000 $ US et ses gains totaux cette saison s'approchent des 3 millions $. Il a ainsi augmenté son avance sur Scott McCarron au classement de la Coupe Charles Schwab, alors qu'il vise un neuvième titre des boursiers en 10 saisons.

Langer a remis une carte de 67 (moins-5) pour terminer le tournoi de trois rondes à moins-17.

Jerry Kelly a rejoint Langer en inscrivant un aigle au sixième trou, une normale-5, et à nouveau grâce à un oiselet au 12e, une normale-3. Langer a finalement pris les commandes grâce à des oiselets aux 13e, 14e et 15e trous. Kelly a terminé sa journée avec six normales consécutives et il a remis une carte de 67 pour terminer seul au deuxième rang à moins-14.

Hale Irwin détient le record du circuit des Champions avec 45 victoires.

Stephen Ames, de Calgary, a bouclé sa ronde en 72 coups pour aboutir à égalité au 34e rang à moins-2.


Deux points de Huberbeau, gain de la Floride

Jonathan Huberdeau a récolté ses deux premiers points du calendrier préparatoire et les Panthers de la Floride ont doublé le Lightning de Tampa Bay au compte de 4-2, dimanche après-midi.

L'attaquant québécois s'est fait complice du but du nouveau venu Evgenii Dadonov en fin de deuxième période, avant d'ajouter le but d'assurance à 18:55 du troisième vingt.

Radim Vrbata et Jamie McGinn ont aussi marqué avec leur nouvelle équipe.

La réplique du Lightning est venue d'Aleander Volkov, auteur d'un doublé.

MacKinnon retrouve sa touche
Sommaire

Nathan MacKinnon a réussi un doublé, en plus d’avoir amassé une mention d’aide, et l’Avalanche du Colorado l’a emporté 5 à 1 devant le Wild du Minnesota.

MacKinnon s’est fait complice sur le but de Mikko Rantanen en début de troisième période. Il a ensuite conclu la rencontre avec ses deux filets de la partie.

L’ancien défenseur du Canadien, Mark Barberio a obtenu une mention d’aide dans la rencontre.

Marcus Foligno avait ouvert la marque pour le Wild en première.

J.T. Compher et Rocco Grimaldi ont aussi trouvé le fond du filet dans cette rencontre pour l’Avalanche.

Les Golden Knights remplissent le filet
Sommaire

Les Golden Knights de Vegas ont encore connu du succès offensivement, alors qu’ils ont inscrit quatre buts dans un gain de 4 à 2 devant les Ducks d’Anaheim.

Teemu Pulkkinen, Jake Bischoff, Tomas Hyka et Pierre-Édouard Bellemare ont trouvé le fond du filet pour la nouvelle équipe dans la LNH.

Stefan Matteau a récolté une mention d’aide sur le but de Bellemare.

L’ancien des Screaming Eagles du Cap-Breton, Giovanni Fiore a inscrit le deuxième but des Ducks dans la défaite.


Les Stampeders se plaisent dans l'Ouest

REGINA - Rene Paredes a réussi cinq placements et les Stampeders de Calgary ont établi un record face à leurs rivaux de section en battant les Roughriders de la Saskatchewan 15-9, dimanche.

Les Stampeders (11-1-1) ont signé une 16e victoire d'affilée face aux équipes de la section Ouest, incluant 10 de suite face aux Roughriders (6-6). L'ancienne marque de 15 victoires face aux équipes de sa section avait été établie par les Argonauts de Toronto menés par Doug Flutie en 1996 et 1997.

Le porteur de ballon Jerome Messam a porté les Stampeders sur ses épaules, accumulant 127 verges de gains sur 23 courses.

Le seul touché du match a été inscrit avec 4:45 à faire à la rencontre, quand Brandon Bridge a rejoint Devon Bailey sur 14 verges. Ce majeur rapprochait les Riders à six points des Stamps.

Bridge a ramené les siens dans le territoire des Stampeders. Cependant, Ja'Gared Davis a arraché le ballon des mains de Bridge et l'a récupéré à la ligne de 52 verges avec 10 secondes à faire.

Les Stampeders accueilleront les Alouettes de Montréal la semaine prochaine, tandis que les Roughriders se rendront à Ottawa pour y affronter le Rouge et Noir.


Justin Thomas remporte la Coupe FedEx

ATLANTA - Xander Schauffele a conclu sa saison recrue en remportant le Championnat du circuit, tandis que Justin Thomas a été couronné champion de la Coupe FedEx.

Âgé de 23 ans, Schauffele souhaitait simplement s'assurer de garder sa place au sein du circuit de la PGA il y a quelques mois. Dimanche, il a calé un roulé de trois pieds pour un oiselet au 18e trou et sa carte de 68 (moins-2) lui a permis de devancer Thomas par un coup à moins-12. Il est devenu la première recrue à remporter le Championnat du circuit.

De son côté, Thomas avait aussi des raisons de célébrer sa deuxième place. Il a couronné une saison ponctuée par cinq victoires et son premier titre du Grand Chelem en touchant le bonus de 10 millions $ US associé à la Coupe FedEx. Thomas a inscrit un score de 66 et a raté de peu un roulé de 25 pieds pour un oiselet au dernier trou.

C'est la première fois depuis 2009 que le vainqueur du Championnat du circuit ne remporte pas également la Coupe FedEx. Phil Mickelson avait alors triomphé à East Lake, mais Tiger Woods avait gagné la Coupe FedEx.

Cette fois, l'invité-surprise à la fête a été Schauffele.

« Ce fut une saison mémorable », a dit Schauffele.

Il a d'abord terminé à égalité au cinquième rang à l'Omnium des États-Unis, avant de gagner la Classique Greenbrier en août. Il n'aurait pas participé au Championnat du circuit s'il n'avait pas joué moins-6 sur les six derniers trous la semaine dernière à Conway Farms, ce qui lui a permis de s'insérer dans le top-30 de la Coupe FedEx.

Schauffele a récolté 3,75 millions $ pour sa victoire, dont deux millions $ pour avoir terminé troisième au classement de la Coupe FedEx. Il a aussi grimpé au 32e rang mondial.

Thomas a été le premier à le féliciter à l'extérieur de la salle où les joueurs remettent leur carte.

« Ce fut une journée épuisante, ça ne fait pas de doute », a noté Thomas.

Thomas a non seulement gagné la Coupe FedEx, mais il s'est aussi assuré du titre de joueur de l'année selon la PGA of America. Il devrait aussi être élu joueur de l'année par ses confrères et il a reçu le prix Arnold-Palmer en terminant la saison au premier rang du classement des boursiers.

Thomas s'est assuré du titre de la Coupe FedEx quand Jordan Spieth, qui menait au classement avant le tournoi, n'a pu maintenir la cadence.

Spieth a inscrit un aigle au 10e trou en calant son approche à partir de l'allée et a ajouté un oiselet au 13e. Il a toutefois commis un boguey au 15e trou et il s'est finalement contenté d'un score de 67. Il a conclu le tournoi à égalité au septième rang et il a tout de même touché trois millions $ pour sa deuxième place au classement de la Coupe FedEx.

« J.T. » méritait sans aucun doute de gagner la Coupe FedEx, a mentionné Spieth, qui a gagné trois tournois cette saison, dont l'Omnium britannique. Je n'ai pas gagné de tournoi lors des éliminatoires de la Coupe FedEx et c'était presque une erreur d'être en tête au classement. Il méritait vraiment la victoire. »

Adam Hadwin, d'Abbotsford, en Colombie-Britannique, a bouclé sa ronde en 70 coups pour aboutir en 23e place à plus-1.


Kyle Busch triomphe et poursuit sa route

LOUDON, N.H. - Kyle Busch s'est qualifié pour le deuxième tour des éliminatoires de la NASCAR en s'imposant dimanche au New Hampshire Motorspeedway.

Busch est sorti de la fumée et a signé une troisième victoire cette saison. Martin Truex fils a été privé d'une deuxième victoire d'affilée en étant impliqué dans un incident en fin de course.

Truex et Busch sont les deux seuls pilotes assurés de participer au prochain tour des éliminatoires, alors que seulement 12 des 16 pilotes en lice accéderont au tour suivant après l'épreuve du week-end prochain au Dover International Speedway.

Truex avait remporté la première course des éliminatoires, le week-end dernier au Chicagoland. Dimanche, il a passé 112 tours en tête avant d'être impliqué dans un incident.

Kurt Busch et Kevin Harvick ont aussi été impliqués dans un incident majeur après que Harvick eut été touché par Austin Dillon. Busch et Harvick ont été contraints à l'abandon. Si Harvick devrait quand même faire partie du top-12 lors du couperet le week-end prochain, Busch pourrait avoir besoin de l'emporter à Dover pour accéder au deuxième tour.


Le Rouge et Or a eu chaud face aux Stingers

QUÉBEC - Chauffé par des Stingers de Concordia gonflés à bloc, le Rouge et Or a tenu bon dimanche après-midi au Stade TELUS, l’emportant par la marque de 12 à 8.

Laval prend ainsi temporairement l’exclusivité du deuxième rang de la ligue universitaire du RSEQ en vertu d’une fiche de trois victoires et une défaite. Les Stingers (2-2) glissent pour leur part en troisième position.

Devant 12 957 spectateurs qui ont bravé une chaleur suffocante, le Rouge et Or a connu quelques pépins face à une formation prête à relever le défi, Concordia n’ayant pas battu Laval depuis 2003.

« Ça a été un très bon défi, il faut donner le crédit à Concordia, qui a disputé un match inspiré. Ils sont arrivés ici prêts, contrairement à nous. On a subi des séquelles de la semaine de pause. C’est venu nous hanter », disait l’entraîneur-chef des Rouges Glen Constantin.

Le pilote lavallois notait particulièrement les ennuis à conserver le ballon en offensive. « On a eu de la difficulté à s’établir offensivement. Concordia a dominé notre ligne à l’attaque. On doit bien faire sur les trois phases de jeu, mais ça n’a pas été le cas aujourd’hui », s’est désolé Constantin, qui donnait en exemple le temps de possession en première demie, largement en faveur des Abeilles.

Le patron du Rouge et Or n’était pas non plus entièrement satisfait de l’unité défensive, bien qu’elle n’ait accordé que peu de points aux visiteurs. Les Stingers ont tout de même parcouru 438 verges, contre 293 pour Laval.

« On est content de ne pas avoir donné de touchés, mais on a laissé trop de verges. On doit resserrer nos couvertures », a analysé Constantin.

Bas pointage

Après avoir concédé un touché de sûreté à leur première série offensive, les Stingers semblaient sur une lancée en attaque à leur seconde possession. C’était avant que Kevin McGee n’intercepte une longue passe de Trenton Miller, larcin qu’il ramenait pour un majeur. Le jeu était cependant rappelé en raison d’une pénalité, mais Laval conservait la possession.

Ce n’était que partie remise pour les Lavallois qui, à peine trois jeux plus tard, trouvaient la zone des buts sur une passe de cinq verges de Hugo Richard à Simon Gingras-Gagnon. Au milieu du premier quart, Laval était devant 9-0.

C’était au tour des Rouges d’accorder un touché de sûreté au début du second engagement. Puis, Concordia y allait d’un placement de 28 verges qui ramenait l’écart à seulement quatre points à la demie, à 9-5 en faveur du Rouge et Or.

L’offensive des locaux démarrait bien la seconde mi-temps, mais ne parvenait pas à se rendre jusque dans la zone payante. Laval ajoutait tout de même trois points sur un placement de 11 verges de David Côté qui faisait 12-5.

Les Stingers allaient perdre leur quart-arrière partant au début du quatrième quart, Trenton Miller s’étant fait accueillir solidement par Gabriel Ouellet sur une longue course en fin de troisième engagement. Le joueur par excellence du RSEQ en 2015 était sonné, et il ne pouvait demeurer dans la rencontre.

La marque demeurait tout de même inchangée jusqu’à tard au quatrième quart lorsqu’Andrew Stevens réussissait un botté de précision de 20 verges pour ramener les Abeilles à quatre points.

Concordia y allait d’une dernière poussée en fin de rencontre, sauf que la défensive lavalloise résistait à nouveau, permettant ainsi au Rouge et Or de remporter une 28e victoire d’affilée sur les Stingers.


Howard coule les Steelers en prolongation

CHICAGO - Jordan Howard a inscrit un touché sur une course de 19 verges en prolongation et les Bears de Chicago ont battu les Steelers de Pittsburgh 23-17, dimanche.

Le majeur de Howard a été inscrit deux jeux après que Tarik Cohen eut atteint la zone des buts sur une course de 73 verges. Les arbitres ont toutefois confirmé en consultant la reprise vidéo que Cohen était sorti en touche à la ligne de 37 verges des Steelers. Cependant, Howard a permis aux spectateurs de célébrer à nouveau quelques instants plus tard.

Howard a accumulé 138 des 220 verges de gains au sol des Bears (1-2), faisant oublier les insuccès du quart Mike Glennon.

Les Steelers (2-1) ont porté leur fiche à 1-13 à Chicago.

Ben Roethlisberger a récolté 235 verges de gains et une passe de touché. Antonio Brown a accumulé 110 verges de gains et un majeur. Le'Veon Bell a récolté 61 verges de gains au sol et a aussi marqué un touché.


La forteresse du Sporting tient toujours

Daniel Salloi a inscrit son troisième but de la saison, Diego Rubio a marqué son cinquième et le Sporting de Kansas City a vaincu le Galaxy de Los Angeles 2 à 1, dimanche.

Cette victoire leur permet de s’approcher à un point du premier rang dans l’Ouest.

Salloi avait inscrit le but qui avait fait la différence lors du match contre les Red Bulls de New York un peu plus tôt.

Son but inscrit à la 18e minute, aide notamment le Sporting à demeurer la seule équipe dans la MLS à être invaincu à domicile cette saison.

Romain Alessandrini a touché la cible sur un coup franc. Il s’agissait de son 10e filet de la campagne.

Ses efforts n’ont cependant pas été suffisants, alors que le Galaxy encaisse une septième défaite à ses neuf derniers matchs.

Le Galaxy est à toute fin pratique éliminé de la course aux séries, alors qu’il est à 12 points de la sixième place avec quatre matchs à disputer.

Valeri ne dérougit pas
Sommaire

Diego Valeri a inscrit un but dans un neuvième match de suite pour mener les Timbers de Portland à une victoire de 3 à 0 devant Orlando City SC.

Valeri a profité d’un pénalty à la 15e minute pour ouvrir la marque. Darren Mattocks a doublé l’avance des siens tout juste avant la demi-heure de jeu.

Valeri a ensuite enchaîné avec son 20e filet de la campagne. Il a frappé un retour accordé par Joe Bendik au fond du filet.

Orlando City a terminé la rencontre avec seulement neuf joueurs sur le terrain.

Jonathan Spector a écopé d’un deuxième carton jaune à la 47e minute, ce qui lui a valu d’être expulsé. Victor Pagliari Giro a quant à lui reçu un carton rouge à la 84e minute.


 

Contactez-moi Facebook linkedin Twitter Youtube Version mobile