Contactez-moi Facebook linkedin Twitter Youtube Version mobile
Sylvain Bureau en direct

Écoutez-moi en direct à CIBM-CIEL grâce au lecteur de radio Internet dont j'ai moi-même dessiné la carrosserie. Le moteur est Muses Radio Player.


Sylvain Bureau Radio Web Méteo pour Rivière-du-Loup

Bienvenue sur mon site internet qui est en perpétuelle reconstruction. Tout comme moi. Sur ce site, vous trouverez toutes les informations me concernant et même plus. J'utilise ce site comme lieu de test de tout ce que j'apprends de nouveau en matière de site web et de nouveaux médias.

Concernant ce site, je le fabrique moi-même en entier (montages graphiques, CSS, base de données, etc...). Je n'utilise pas de modèle gratuit (free web templates) ou de CMS gratuit genre Joomla, Typo3, Spip ou Wordpress. Cependant, il m'arrive régulièrement de vérifier le code des pages que je visites pour en retirer les principes qui font mon affaire. Je teste mon site sur les navigateurs Internet Explorer, Firefox, Chrome et Opéra.

En ce qui a trait à la section "Sylvain Bureau Radio Web", les pages sont générées par le logiciel SAM Broadcaster à partir du code-source programmé par Spacial Audio; code que j'ai moi-même adapté aux besoins de ce site. "Sylvain Bureau Radio Web" me permet de repousser mes limites en matière de ce que j'appelle de la "télé par intraveineuse" en bâtissant moi-même un média de A à Z.

Pour me rejoindre

SPORTS

(Source : RDS)

LHJMQ : Bibeau tranche à 40 sec de la fin

ROUYN-NORANDA, Qc - Félix Bibeau a semé l'hystérie à l'aréna Iamgold en faisant scintiller la lumière rouge alors qu'il ne restait que 40 secondes à écouler et les Huskies de Rouyn-Noranda ont eu raison de l'Océanic de Rimouski 4-3, samedi soir.

Bibeau, qui avait nivelé le pointage en deuxième période, a complété un superbe échange à trois avec Joël Teasdale et Rafaël Harvey-Pinard pour procurer une victoire in extremis à son équipe.

Les Huskies ont pris les devants 2-0 dans cette série demi-finale de la LHJMQ et le troisième affrontement aura lieu mardi soir, au domicile de l'Océanic.

Patrik Hrehorcak et Noah Dobson, qui a ajouté une aide, ont aussi marqué pour la formation de l'Abitibi, qui a signé une huitième victoire de suite au cours des présentes séries. Justin Bergeron a préparé deux buts dans la victoire.

Alexis Lafrenière, Carson MacKinnon et Anthony Gagnon ont répliqué pour l'Océanic, qui a laissé filer une avance d'un but au deuxième engagement après avoir effacé un retard de deux filets.

Samuel Harvey a gardé le fort pour les Huskies et il a bloqué 28 lancers. Colten Ellis, qui avait été chassé du match la veille, a conclu la partie avec 40 arrêts devant la cage de l'Océanic.

Comme ils l'ont fait la veille, les Huskies ont appliqué un échec avant agressif envers les défenseurs de l'Océanic et ils ont obtenu quelques occasions de marquer. Le travail a payé à mi-chemin au premier tiers, quand Hrehorcak a battu de vitesse Ellis à la suite d'un retour de lancer de Dobson, qui venait de rater la cible.

Les visiteurs ont survécu aux assauts de la meilleure formation de la LHJMQ lors de la première période, mais Dobson a doublé l'avance des siens dès la 27e seconde du deuxième engagement. Le défenseur étoile a logé la rondelle par-dessus l'épaule d'Ellis, du côté rapproché.

Ce but aurait pu faire mal à l'Océanic, mais il s'est retroussé les manches pour enfiler l'aiguille deux fois en seulement 11 secondes. Lafrenière a d'abord déjoué Harvey entre les jambières et MacKinnon a joué de chance quand son dégagement en territoire offensif a touché une paroi métallique avant d'atterrir au fond du filet.

Les hommes de Serge Beausoleil ont même pris les devants 3-2 en deuxième période, quand Gagnon a battu Harvey grâce à un tir sur réception précis en avantage numérique, mais Bibeau a permis aux Huskies de rentrer au vestiaire à égalité après avoir vu son puissant lancer frappé tromper la vigilance d'Ellis.


NBA : Denver l'emporte, DeRozan expulsé

Denver est revenu à la hauteur de San Antonio dans leur duel du premier tour des séries NBA, après son succès de 117 à 103 sur le terrain des Spurs, samedi.

Les Nuggets et les Spurs sont à deux victoires partout, avant le match no 5 qui aura lieu mardi à Denver. 

La franchise du Colorado avait pourtant mal amorcé la rencontre et comptait déjà 12 points de retard au terme du premier quart (34-22) face aux Spurs, portés par LaMarcus Aldridge (24 pts) et DeMar DeRozan (19 pts). DeRozan a été expulsé de la rencontre après reçu une faute et lancé le ballon vers l'arbitre par frustration.

Mais Denver est revenu progressivement au pointage, avant de prendre le large dans le troisième quart en marquant 37 points face à une équipe de San Antonio en perdition.

Nikola Jokic et Jamal Murray ont inscrit respectivement 29 et 24 points et les Nuggets ont écoeuré leurs adversaires avec leur efficacité à trois points (15 sur 31, dont cinq pour le seul Torrey Craig, contre 5 sur 17 pour les Spurs).

« On a mis de côté ce qui s'était passé durant le match no 3 (perdu 118-108, NDLR), tout le monde a haussé son niveau de jeu. On a tous mis plus d'intensité et d'énergie. Il faudra aborder le match no 5 avec le même état d'esprit », a prévenu Murray.

 


PGA : Dustin Johnson s'empare de la tête

L'Américain Dustin Johnson est le nouveau leader du tournoi Heritage RBC de la PGA après le 3e tour disputé samedi à Hilton Head, en Caroline du Sud.

L'ancien no 1 mondial, en quête de son 21e titre PGA, a rendu une carte de 68, soit trois coups sous le par, pour un total de 203 (-10).

Il devance d'un coup trois joueurs qui se partagent la 2e place (204, -9), l'Anglais Ian Poulter, le Sud-Africain Rory Sabbatini qui représente désormais la Slovaquie en vue des JO 2020 de Tokyo, et l'Irlandais Shane Lowry, leader après les deux premiers tours.

Six joueurs, dont l'Américain Patrick Cantlay, sont en embuscade à la 5e place, à deux coups du leader (205, -8).

Johnson, vainqueur en février du Championnat du Mexique, comptant pour le Championnat du monde de golf (WGC), évolue à domicile, puisqu'il est né à Columbia, non loin de Hilton Head. 

« Gagner ce titre serait spécial, parce que je suis à la maison, mais il est encore bien trop tôt pour y penser, il y a encore beaucoup de joueurs qui peuvent encore s'imposer, il faudra réussir un 4e tour vraiment excellent dimanche », a prévenu Johnson,

Le tenant du titre, le Japonais Satoshi Kodaira, est en perdition à la 69e place (218, +5) après avoir bouclé son 3e tour en 77 coups (+6) avec trois birdies, sept bogueys et un double-boguey.

Classement du tournoi RBC Heritage (après le 3e tour, par 71) :

1. Dustin Johnson (USA) 203 (68-67-68)

2. Ian Poulter (ENG) 204 (70-67-67)

 . Rory Sabbatini (SVK) 204 (67-69-68)

 . Shane Lowry (IRL) 204 (65-68-71)

5. Patrick Cantlay (USA) 205 (67-72-66)

 . Scott Piercy (USA) 205 (67-70-68)

 . Pan CT (TPE) 205 (71-65-69)

 . KJ Choi (KOR) 205 (70-66-69)

 . Trey Mullinax (USA) 205 (66-68-71)

 . Emiliano Grillo (ARG) 205 (68-67-70)

11. Matt Kuchar (USA) 206 (69-69-68)

  . Sam Burns (USA) 206 (67-70-69)

13. JJ Spaun (USA) 207 (70-69-68)

  . Kevin Streelman (USA) 207 (69-69-69)

  . Chez Reavie (USA) 207 (68-71-68)

  . Rafa Cabrera Bello (ESP) 207 (68-69-70)

  . Charley Hoffman (USA) 207 (68-69-70)

  . Daniel Berger (USA) 207 (66-69-72)

  . Webb Simpson (USA) 207 (69-73-65)


Gain coûteux pour les Yankees et les Jays

Aaron Judge a cogné un coup de quatre buts, mais il s'est blessé, mettant un peu d'ombre sur la victoire facile de 9-2 des Yankees de New York contre les Royals de Kansas City samedi.

Judge s'est blessé en sixième manche au même moment où il réussissait un simple.

Il a été touché à un muscle oblique et subira un test d'imagerie par résonnance magnétique ainsi que d'autres examens plus appronfondis.

Il pourrait rejoindre 12 autres joueurs de l'équipe sur la liste des blessés, dont Giancarlo Stanton, Luis Severino, Gary Sanchez et Aaron Hicks. De ceux-là, seul Sanchez semble près d'un retour au jeu.

Les Yankees ont cogné quatre circuits dans la victoire. Outre Judge en première manche, Clint Frazier, Mike Tauchman et DJ LeMahieu ont également frappé la longue balle.

Shoemaker se blesse contre les A's
Sommaire

Matt Shoemaker était assis devant son casier samedi en début de soirée et il consultait son téléphone cellulaire, le genou gauche enrobé par un bandage protecteur. Le lanceur torontois n'était pas d'humeur à discuter après avoir subi une blessure qui pourrait une fois de plus mettre sa saison en péril.

Pourtant, l'ambiance aurait dû être à la fête dans le vestiaire de Blue Jays de Toronto, après une solide victoire de 10-1 face aux Athletics d'Oakland.

Mais avec Shoemaker en attente d'un examen d'imagerie par résonnance magnétique, peu de joueurs avaient envie de célébrer.

« Je viens tout juste d'apprendre (que Shoemaker devra subir un examen dimanche), a soutenu le gérant des Blue Jays, Charlie Montoyo. Nous allons savoir demain à quoi nous en tenir pour la blessure. »

Le lanceur s'est absenté souvent au cours des dernières saisons en raison de blessures multiples. Samedi après-midi, Shoemaker s'est blessé alors qu'il pourchassait Matt Chapman en troisième manche. Shoemaker a touché Chapman et s'est retourné pour éviter le contact, mais a subi sa blessure à ce moment.

Shoemaker a fait quelques sauts sur place avant de s'écrouler au sol, tandis que le soigneur de l'équipe accourait. Il est resté au sol durant de longues minutes et a par la suite eu besoin d'aide pour quitter le terrain.

« Tu ne veux jamais voir un lanceur impliqué dans ce genre de situation, mais c'est arrivé, a raconté Montoyo. Il n'y a rien qu'on puisse faire pour le moment. Il est un joueur qui aime s'impliquer dans le jeu. Il s'est mis dans cette situation parce qu'il voulait absolument obtenir un retrait. »

Limité à sept départs la saison dernière avec les Angels de Los Angeles en raison d'une blessure à l'avant-bras, Shoemaker a amorcé la rencontre avec une fiche de 3-0 et une moyenne de points mérités de 1,75 avec sa nouvelle équipe. En 2016, Shoemaker a subi une fracture du crâne lorsqu'il a été atteint par une balle.

« Il a été excellent, a reconnu le lanceur substitut Sam Gaviglio, qui est venu en relève à Shoemaker. Tous les matchs qu'il a disputés depuis le début de la saison, il est allé jusqu'au bout. Toutes ses sorties ont été concluantes et même aujourd'hui avant l'incident, il a montré de bonnes choses. Par chance il sera en mesure de revenir au jeu." »

Rowdy Tellez et Brandon Drury ont frappé deux circuits consécutifs lors d'une séquence de cinq points en quatrième manche pour donner une avance confortable aux Jays. Justin Smoak a également frappé une longue balle et l'arrêt-court Freddy Galvis a fait un attrapé spectaculaire sans gant pour permettre à la formation torontoise de récolter une cinquième victoire à ses six derniers matchs à l'étranger.

Les Blue Jays ont eu la frousse lorsque le lanceur remplaçant, Gaviglio (2-0) a été obligé de faire appel à un soigneur. Il a cependant continué d'oeuvrer au monticule, demeurant parfait en quatre manches pour récolter la victoire.

« J'ai eu un inconfort au pied, a expliqué Gaviglio. Je devais simplement passer par-dessus. »

Tellez a cogné un circuit aux dépens du partant des A's Mike Fiers (2-2) après que Smoak et Teoscar Hernandez eurent amorcé la quatrième manche avec deux simples consécutifs. Deux lancers plus tard, Drury a une fois de plus envoyé la balle par-dessus la clôture et Galvis a ajouté un simple d'un point.

Tellez et Drury ont une fois de plus uni leurs efforts en cinquième en ajoutant deux doubles de suite pour porter la marque à 7-0. Smoak a par la suite ajouté une claque de deux points face à Ryan Buchter en sixième.

L'attrapé miraculeux de Galvis a permis aux Jays de mettre un terme à la huitième manche.

« C'était incroyable, a déclaré Montoyo. C'est quelque chose de très difficile à faire. J'aimerais regarder la séquence de nouveau. »

Une 1re série remportée par Boston
Sommaire

Les Red Sox de Boston ont gagné leur première série de la saison, venant à bout des Rays de Tampa Bay par la marque de 6-5.

Andrew Benintendi a claqué un grand chelem et il a brisé l'égalité en neuvième manche grâce à un sacrifice. Le receveur des Red Sox Christian Vazquez a surpris Tommy Pham sur les sentiers pour enregistrer le dernier retrait de la rencontre.

Les Indians gagnent le premier match
Sommaire

Corey Kluber a rebondi après avoir effectué un de ses pires départs des dernières années, Carlos Santana a placé trois balles en lieu sûr et les Indians de Cleveland ont battu les Braves d'Atlanta 8-4, dans le premier match d'un programme double.

Kluber (2-2) s'est sorti d'impasse en première manche et il a finalement alloué quatre points et cinq coups sûrs en sept manches de travail. À son dernier départ, le droitier n'avait pas été en mesure de terminer la troisième.

Les Twins amorcent bien le programme double
Sommaire

Eddie Rosario a claqué deux longues balles pour un deuxième match consécutif, Byron Buxton a brisé l'égalité grâce à un double de deux points en sixième manche et les Twins du Minnesota sont venus à bout des Orioles de Baltimore 6-5, lors du premier affrontement d'un programme double.

Rosario a réussi un circuit en solo contre Dan Straily lors de la deuxième et de la cinquième manche. Jeudi, il avait réservé le même sort aux Blue Jays de Toronto. Rosario a frappé huit circuits et produit 18 points en 17 parties cette saison.

White Sox-Tigers remis

Le match qui devait opposer les White Sox de Chicago aux Tigers de Detroit en après-midi a été reporté à cause de la pluie.

Les deux équipes disputeront un programme double le 6 août.

Dans le dernier match de la série dimanche, les Tigers dépêcheront au monticule le gaucher Daniel Norris (0-0, 4,32) tandis que les White Sox feront confiance au droitier Reynaldo Lopez (1-2, 8,84).

Norris effectuera son premier départ de la saison et sera à la recherche d'une première victoire depuis le 28 septembre 2017.


Embiid aide Philadelphie à prendre le large

Philadelphie est en bonne position dans sa série de premier tour des séries face à Brooklyn grâce à sa victoire de 112 à 108 sur le terrain des Nets, samedi, au terme d'un match no 4 houleux.

Les Sixers mènent trois victoires à une et peuvent empocher leur qualification mardi devant leur public; s'ils remportent le match no 5.

Malgré la titularisation de Joël Embiid, incertain en raison de la blessure au genou gauche qui l'empoisonne depuis plusieurs semaines, Philadelphie a souffert pour arracher cette troisième victoire.

Les Nets ont pris les devants d'entrée grâce à Caris LeVert, titularisé pour la première fois dans cette série (25 pts), et à D'Angelo Russell (21 pts).

La franchise new-yorkaise trouvait chaque fois la réponse quand Philadelphie revenait au score. Mais en milieu de troisième quart, les esprits, passablement échauffés depuis le début de ce premier tour, explosaient lorsqu'Embiid touchait au visage Jarrett Allen en tentant de le contrer.

Jared Dudley se ruait alors sur le pivot camerounais de Philadelphie, puis Jimmy Butler bousculait à son tour Dudley, plusieurs joueurs et un des arbitres finissaient dans les tribunes.

Après une longue interruption pour permettre aux arbitres de visionner la bagarre générale, Dudley et Butler étaient exclus et Embiid écopait d'une faute antisportive.

L'incident a réveillé le Camerounais qui a assommé Brooklyn en fin de match avec huit points de suite, pour un total de 31, plus 16 rebonds, 7 passes décisives et 6 contres.

 


Les Predators sont acculés au pied du mur

NASHVILLE - Alexander Radulov a inscrit deux buts en deuxième période et les Stars de Dallas ont battu les Predators de Nasville 5-3, samedi, poussant les champions de la section Centrale au bord du gouffre.

Les Stars ont pris les devants 3-2 dans cette série quart de finale de l'Association Ouest. Ils auront l'occasion d'en finir lundi soir et de rejoindre l'Avalanche du Colorado et les Blue Jackets de Columbus comme équipes repêchées à avoir accédé au deuxième tour éliminatoire.

« Je crois que nous ne cessons de nous améliorer et que nous devons continuer à être meilleurs, a déclaré l'entraîneur-chef des Stars, Jim Montgomery. Le prochain match sera le plus difficile parce qu'il pourrait potentiellement mettre terme à la saison des Predators. C'est un gros défi qui nous attend. »

Jason Dickinson a touché la cible à deux reprises, Tyler Seguin a amassé un but et une aide alors que Jamie Benn s'est fait complice de trois filets des siens. Les Stars ont marqué au moins cinq buts lors de matchs consécutifs pour la neuvième fois de leur histoire, mais une première fois depuis 1991, alors que l'équipe jouait au Minnesota.

Ben Bishop, qui a été nommé pour l'obtention du trophée Vézina pendant l'affrontement, a stoppé 30 rondelles dans la victoire.

« C'est un grand honneur, a reconnu Bishop. Même si c'est un honneur individuel, c'est aussi un honneur qui appartient à l'équipe. Les gars ont fait un boulot formidable devant moi tout au long de la saison. »

Rocco Grimaldi, Ryan Johansen et Kyle Turris ont enfilé l'aiguille pour les Predators, qui ont perdu deux parties de suite en séries pour une première fois depuis les matchs numéro cinq et six de la finale de la Coupe Stanley, en 2017. Pekka Rinne a réalisé 21 arrêts.

L'entraîneur-chef des Predators, Peter Laviolette, saluait le retour au jeu de l'attaquant Brian Boyle, mais ce ne fut pas suffisant pour ralentir les Stars. Le premier trio de la formation de Dallas a décoché 16 des 26 lancers de l'équipe et il a été à l'origine des trois buts au deuxième engagement.

« Ils ont bien répliqué, a admis Laviolette. Nous allons faire de même lors du prochain match et nous allons mettre un terme à la série ici. »

Grimaldi a été l'attaquant le plus surprenant des Predators dans cette série, procurant une avance de 1-0 aux siens en première période grâce à son troisième but du tournoi printanier. Quelques instants plus tard, Rinne a frustré Radulov et Benn.

Dickinson a toutefois créé l'égalité à 13:08 du premier vingt, trompant la vigilance de Rinne grâce à un bon tir des poignets. Les Stars ont pris le contrôle du match lors de la période médiane.

Radulov a donné les devants à sa troupe dès la 40e seconde, lorsqu'il a échappé à la couverture défensive de P.K. Subban. Le Russe a ajouté un but sept minutes plus tard, complétant une mise en scène de Benn.

Johansen a ravivé la flamme de l'équipe locale moins de deux minutes plus tard, après avoir accepté une remise de Filip Fordberg, mais les Stars ont porté un dur coup aux Predators lorsqu'ils ont profité d'un mauvais changement. Benn a aperçu Seguin seul dans l'enclave et il a glissé le disque entre les jambières de Rinne.

 

 


Schwartz envoie les Jets en vacances

Les Blues de St. Louis ont éliminé les Jets de Winnipeg en six rencontres après s’être imposés par la marque de 3-2 face à la formation canadienne, samedi soir au Scottrade Center.

Le gardien recrue des Blues, Jordan Binnington, n’aura eu qu’à réaliser 18 arrêts pour se mériter la victoire.

L'attaquant des Blues Jaden Schwartz a ouvert la marque après seulement 23 secondes de jeux. Il s'agit du troisième but le plus rapide pour débuter un match de séries dans l'histoire des Blues, derrière Sergio Momesso (18 secondes en 1990) et Brett Hull (20 secondes en 1995).

Schwartz l’a repris là où il l'avait laissé lors du dernier match, alors qu'il avait procuré la victoire aux siens en déjouant Connor Hellebuyck avec une quinzaine de secondes à faire à la rencontre.

L’attaquant canadien est revenu à la charge à mi-chemin en deuxième période, inscrivant son deuxième filet de la soirée d'un tir précis dans le haut du filet pour doubler l'avance des Blues.

Le spectacle de Schwartz s’est poursuivi en troisième période. Il a complété son tour du chapeau en début d'engagement à l’aide d’une belle manœuvre individuelle. Il est le troisième joueur dans l’histoire des Blues à avoir inscrit les quatre derniers filets de son équipe en séries.

Dustin Byfuglien et Bryan Little ont fait revivre l’espoir des Jets avec un peu plus de 30 secondes à écouler au match en réduisant l’écart à un but.

Les Blues ont toutefois tenu le fort en fin de match et l’emportent finalement par la marque de 3-2.

Le gardien des Jets, Connor Hellebuyck, a été laissé à lui-même, alors que les Blues ont dominé 36-20 dans la colonne des lancers.

Les Blues affronteront les gagnants du duel Stars/Predators au deuxième tour. Dallas mène actuellement la série 3-2.

 


Combat majeur pour Oscar Rivas à Londres

Le poids lourd montréalais d’origine colombienne Oscar Rivas fera face au plus important défi depuis le début de sa carrière, alors qu’il affrontera Dillian Whyte le 20 juillet prochain à Londres.

Le combat sera présenté à l’O2 Arena, a annoncé le promoteur Eddie Hearn samedi après-midi.

Rivas (26-0, 18 K.-O.) avait frappé un grand coup en janvier dernier en battant Bryant Jennings par arrêt de l’arbitre au 12e round. Cette victoire lui a permis de sa classer dans le top-10 – 6e WBA, 10e WBC, 7e IBF et 5e WBO –des quatre grandes organisations de boxe internationale.

« J’attendais cette opportunité depuis longtemps, a déclaré Rivas par voie de communiqué. Il est un excellent boxeur, un combattant de classe mondiale et l’aspirant numéro un. Il mérite tout mon respect pour ce qu’il a accompli et je suis très reconnaissant pour cette opportunité. »

Whyte (25-1, 18 K.-O.) est quant à lui premier aspirant au WBC et à la WBO et a subi sa seule défaite en carrière contre l’actuel champion unifié Anthony Joshua en décembre 2015, alors que ce dernier n’avait pas encore mis la main sur sa première ceinture mondiale.


Une finale Gaulois-Estacades à la Coupe Dodge

LHMAAAQ - En demi-finale de la Coupe Dodge Midget AAA présentée samedi en matinée au Stade L.-P.-Gaucher, la formation hôte, les Gaulois de Saint-Hyacinthe, a pris la mesure des Phénix du Collège Esther-Blondin l’emportant 8-3.

Grâce à cette victoire, la troupe de Marc-André Ronda accède à la finale de la Coupe Dodge Midget AAA qui sera présentée dimanche à compter de 12h (midi).

Avant même la mi-match, les Gaulois avaient pris une confortable avance de 5 à 0 sur les Phénix grâce à des buts d’Édouard Charron, William Trudeau avec 2, Mikael Huchette et Alexis Giguère.

Par la suite, les deux équipes se sont échangées des buts à tour de rôle soit Zacharie Boily, Tommy Bouchard et Édouard Charron avec son 2e du match pour les Maskoutains, alors que la réplique des Phénix est venue de Maximilien Ledoux, Jérémie Côté et Justin Charrette.

Une finale Gaulois vs Estacades

En finale les Gaulois affronteront les Estacades de Trois-Rivières qui ont une fiche parfaite de 3-0 au cours de la dernière semaine. Au premier jour de la ronde préliminaire, les Trifluviens avaient défait les Gaulois 3-1.

La troupe de Frédéric Lavoie participera à la finale de la Coupe Dodge pour la 4e fois de l’histoire avec une fiche de 1 victoire et 2 défaites. Ils ont remporté la coupe en 2013 grâce à une victoire de 3-0 sur les Vikings de Saint-Eustache. Les deux défaites sont survenues en 2011 contre les Patriotes de Châteauguay (9-5) et en 2014 devant les Commandeurs de Lévis (4-1).

Quant aux Gaulois, qui évoluent à domicile, ils en seront à une première participation à la finale de championnat de la Coupe Dodge.

Le match débutera à 12h (midi) au Stade L.-P.-Gaucher et sera webdiffusé sur le site Intenet de la Ligue midget AAA.


Les Caps voguent vers une avance de 3 à 2

SOMMAIRE : Hurricanes 0, Capitals 6 (3e période)

Les Hurricanes de la Caroline affrontent présentement les Capitals de Washington dans le match no 5 présenté au Capital One Arena.

La série de premier tour est égale 2 à 2, les deux équipes ayant remporté leurs deux parties à domicile.

Le club ayant marqué le premier but a aussi gagné chacune des quatre premières rencontres.

Les Caps jouent sans T.J. Oshie, qui s'est blessé au haut du corps sur une mise en échec de Warren Foegele dans le match no 4. Carl Hagelin prend sa place à l'aile droite sur le deuxième trio.

Les Canes sont privés de l'attaquant Andrei Svechnikov, à l'écart depuis une commotion cérébrale subie lors de son combat contre Alexander Ovechkin dans le troisième match.

L'entraîneur-chef Rob Brind'Aour n'a pas voulu s'avancer au sujet de son statut pour le reste de la série.

Micheal Ferland (haut du corps) et Jordan Martinook (bas du corps) sont également inactifs en raison d'une blessure.

Les Canes ont donc rappelé Aleksi Saarela de Charlotte, dans la Ligue américaine. Il est devenu le 13e joueur de l'équipe à faire ses débuts dans les séries de la LNH.

Le gagnant de la série affrontera les Islanders de New York au deuxième tour.

 

 


 

Contactez-moi Facebook linkedin Twitter Youtube Version mobile