Contactez-moi Facebook linkedin Twitter Youtube Version mobile
Sylvain Bureau en direct

Écoutez-moi en direct à CIBM-CIEL grâce au lecteur de radio Internet dont j'ai moi-même dessiné la carrosserie. Le moteur est Muses Radio Player.


Sylvain Bureau Radio Web Méteo pour Rivière-du-Loup

Bienvenue sur mon site internet qui est en perpétuelle reconstruction. Tout comme moi. Sur ce site, vous trouverez toutes les informations me concernant et même plus. J'utilise ce site comme lieu de test de tout ce que j'apprends de nouveau en matière de site web et de nouveaux médias.

Concernant ce site, je le fabrique moi-même en entier (montages graphiques, CSS, base de données, etc...). Je n'utilise pas de modèle gratuit (free web templates) ou de CMS gratuit genre Joomla, Typo3, Spip ou Wordpress. Cependant, il m'arrive régulièrement de vérifier le code des pages que je visites pour en retirer les principes qui font mon affaire. Je teste mon site sur les navigateurs Internet Explorer, Firefox, Chrome et Opéra.

En ce qui a trait à la section "Sylvain Bureau Radio Web", les pages sont générées par le logiciel SAM Broadcaster à partir du code-source programmé par Spacial Audio; code que j'ai moi-même adapté aux besoins de ce site. "Sylvain Bureau Radio Web" me permet de repousser mes limites en matière de ce que j'appelle de la "télé par intraveineuse" en bâtissant moi-même un média de A à Z.

Pour me rejoindre

SPORTS

(Source : RDS)

Les Yankees se relèvent après le dur K.-O.

Le lanceur Masahiro Tanaka a été solide jusqu'en septième manche, Aaron Judge a mis fin à sa léthargie avec deux coups sûrs et deux points marqués et les Yankees de New York se sont relevés de leur pire défaite à domicile cette saison, l'emportant 3-2 contre les Indians de Cleveland.

Les Yankees (82-42) sont dorénavant assurés d'inscrire une 27e saison victorieuse consécutive, soit depuis 1993. Il s'agit de la deuxième plus longue séquence du genre derrière celle de 39 ans des Yankees entre 1926 et 1964.

Pour les Indians, il s'agit seulement d'un quatrième revers à leurs 19 dernières parties à l'étranger.

Gary Sanchez et Gleyber Torres ont tous deux fait marquer un point à l'aide d'un simple.

Les Sox goûtent à la victoire
Sommaire

Andrew Benintendi et Mitch Moreland ont tous deux cogné des triples productifs en quatrième manche, Rick Porcello a limité l'adversaire à un point en six manches et les Red Sox de Boston ont facilement battu les Orioles de Baltimore 9-1.

Porcello (11-9) a concédé quatre coups sûrs et deux buts sur balles en route vers une sixième victoire en huit départs. Les Red Sox ont signé un troisième gain consécutif et un sixième à leurs dix dernières tentatives.

Benintendi a terminé la soirée avec trois coups sûrs en quatre visites au marbre et deux points produits. Mookie Betts a ajouté un circuit en solo et Chris Owings a fait marquer deux points.

Les Rays à court d'option
Sommaire

Daniel Norris, Drew VerHagen et Joe Jimenez ont uni leurs efforts pour n'accorder que cinq coups sûrs et les Tigers de Detroit ont blanchi les Rays de Tampa Bay 2-0.

Norris a oeuvré au monticule durant les trois premières manches, avant que VerHagen ne prenne les commandes pour les cinq suivantes. Jimenez a récolté son septième sauvetage en retirant Eric Sogard sur des prises alors qu'il y avait deux coureurs sur les sentiers, pour mettre un terme à la rencontre.

VerHagen (3-2), qui a amorcé le match avec une moyenne de points mérités de 8,03, a concédé trois coups sûrs. Deux d'entre eux ont été effacés grâce à des doubles jeux.

Les Rays, qui possèdent le deuxième laissez-passer pour participer aux séries dans la Ligue américaine, ont amorcé une série de six matchs à domicile après avoir récolté une fiche de 5-1 lors de matchs à l'étranger.

Seulement trois coureurs ont atteint les sentiers du côté des Rays, qui ont perdu 10 de leurs 17 derniers duels au Tropicana Field.

Les Twins en voiture
Sommaire

Max Kepler et Jonathan Schoop ont frappé des circuits de deux points pour conduire les Twins du Minnesota vers une victoire de 4-3 aux dépens des Rangers du Texas.

Les Twins, qui sont au sommet des Majeures au chapitre des circuits (238), ont renforcé leur avance au sommet de la section Centrale de la Ligue américaine et possèdent un match et demi d'avance sur les Indians de Cleveland.

Schoop a ouvert les écluses en septième après que Marwin Gonzalez eut frappé un simple, alors qu'il y avait un retrait. Kepler a cogné sa 33e longue balle de la campagne en quatrième manche.

Sam Dyson (5-1) a obtenu sa première victoire depuis qu'il a été acquis des Giants de San Francisco le 31 juillet en muselant les Rangers en septième manche.

Syndergaard perd son duel
Sommaire

Mike Montgomery a eu le dessus face à Noah Syndergaard et les Royals de Kansas City ont mis fin à leur disette en l'emportant 4-1 face aux Mets de New York.

Les Mets, considérés comme étant l'une des meilleures équipes du circuit Manfred jusqu'à cette semaine, ont encaissé quatre revers en cinq rencontres après avoir remporté 15 de leurs 16 matchs précédents. Cette séquence victorieuse leur avait permis de se tailler une place dans la course pour obtenir un laissez-passer en vue des séries éliminatoires dans la Ligue nationale.

Montgomery (3-5) a oeuvré durant six manches et a alloué un point mérité et cinq coups sûrs, tout en accordant deux buts sur balles. Il a effectué trois retraits sur des prises.

Le gaucher présente un dossier de 2-3 avec les Royals depuis qu'il a été acquis des Cubs de Chicago.

Ian Kennedy a muselé l'adversaire en neuvième manche pour obtenir son 21e sauvetage en 24 tentatives. Il a mis un terme à la rencontre en retirant Amed Rosario, alors que les sentiers étaient remplis.

Trout aussi à 41, mais il se fait voler la vedette
Sommaire

James McCann a mis le match hors de la portée des Angels de Los Angeles avec un grand chelem et les White Sox de Chicago l’ont emporté 7 à 2.

Les Sox ne menaient que par un point en huitième manche lorsque McCann a claqué ce coup de quatre points pour procurer un coussin confortable aux siens.

Mike Trout a atteint le plateau des 41 longues balles cette saison dans la défaite.

 


Harris et les Eskimos écrasent les Argos

TORONTO - Trevor Harris a lancé trois passes de touché et en a marqué deux au sol pour guider les Eskimos d'Edmonton vers un gain de 41-26 face aux Argonauts de Toronto vendredi soir.

Harris a complété 28 de ses 41 passes pour des gains de 420 verges. Il s'agissait de son 22e match d'affilée avec au moins 20 passes complétées lors d'un même match, deux de moins que le record que détient Ricky Ray, l'ancien quart des Eskimos et des Argonauts.

Les Argonauts ont réduit l'avance des Eskimos à 34-26 sur une passe de 28 verges de McLeod Bethel-Thompson à Brandon Burks, à 5:24 du quatrième quart. Mais un course d'une verge de Harris, quelque six minutes plus tard, a redonné aux Eskimos une avance de 41-26.

Les Eskimos (6-3) ont récolté un troisième gain de suite contre les Argonauts, et un septième en neuf sorties. Mais c'était la première victoire de l'équipe à Toronto depuis 2016.

Les Argonauts (1-7) espéraient remporter un deuxième match de suite à domicile.


Auclair répond présent ; 2 plaqués de Betts

Deux Québécois étaient en action lors des matchs préparatoires de la NFL, vendredi.

Tout d’abord, Antony Auclair a enregistré un attrapé dans une victoire de 16 à 14 des Buccaneers de Tampa Bay contre les Dolphins de Miami.

L’ailier rapproché a saisi la seule passe qui a été lancée dans sa direction et il a récolté six verges sur la séquence.

Matt Gay a procuré la victoire aux siens avec un placement de 48 verges sur le dernier jeu du match.

Dans le match impliquant les Bears de Chicago et les Giants de New York, Mathieu Betts a terminé sa soirée de travail avec deux plaqués.

L’ancien du Rouge et Or de l’Université Laval est entré dans la rencontre au troisième quart et il a pris part aux séquences défensives suivantes jusqu’au coup de sifflet final.

Les Bears ont finalement baissé pavillon 32-13.


Djokovic dominant ; Andy perd c. son frère

Novak Djokovic a su résister au premier set et il a finalement vaincu Lucas Pouille 7-6 et 6-1 en quarts de finale à Cincinnati, vendredi.

Le Serbe a eu besoin d’un peu moins de 90 minutes pour accéder au carré d’as où il sera opposé à Daniil Medvedev.

Le numéro un mondial a sauvé les trois balles de bris qu’il a offertes à son rival, alors qu’il a soutiré le service à son adversaire en deux occasions.

Djokovic l’a emporté malgré ses six doubles fautes contre les cinq de Pouilles.

Le champion en titre à Cincinnati en sera à un cinquième match devant Medvedev. Il a remporté trois des quatre affrontements.

Medvedev pousuit sur sa lancée sur surface dure alors qu’il a eu raison de son compatriote Andrey Rublev 6-2 et 6-3 en soirée.

En après-midi, Richard Gasquet s’est offert un billet pour les demi-finales alors qu’il a vaincu l’Espagnol Roberto Bautista Agut 7-6, 3-6 et 6-2.

Occupant le 56e échelon au classement de l’ATP, le Français aura rendez-vous avec David Goffin dans le carré d’as.

Gasquet a brisé deux fois le service de la 11e tête de série dans cette rencontre qui a duré 2 h 13 minutes.

Goffin n’a même pas eu à jouer son match de quarts de finale alors que Yoshihito Nishioka s’est retiré avant le début de l’affrontement.

Du côté du double, Andy Murray a perdu la bataille des Murray devant son frère Jamie.

L'ancien numéro un mondial et Feliciano Lopez ont baissé pavillon devant Jamie et Neal Skupski 6-7, 7-6 et 10-4 en quarts de finale.

 


Bellinger et Harper ne ralentissent pas

Cody Bellinger n’est pas resté bien longtemps à 40 circuits, alors qu’il a ajouté une longue balle à sa fiche lors de la victoire de 8 à 3 des Dodgers de Los Angeles devant les Braves d'Atlanta, vendredi.

Ce dernier a envoyé l’offrande du Canadien Mike Soroka par-dessus la clôture pour la 41e fois de la saison. Sa claque en solo inscrivait son équipe à la marque en deuxième manche.

Max Muncy a aussi atteint un tableau dans cette rencontre, alors qu’il a enregistré sa 30e longue balle de la campagne.

Justin Turner a quant à lui récolte son 22e circuit en fin de rencontre.

Soroka a quitté après six manches et deux tiers alors qu’il avait alloué trois points et sept coups sûrs. Il a aussi concédé trois buts sur balles, mais a retiré quatre frappeurs au bâton.

Kenta Maeda n’a évolué que quatre manches et deux tiers, lui qui a également permis à l’adversaire d’amasser trois points.

Les Dodgers n'ont rien changé à leur recette gagnante face aux meneurs de la section Est de la Ligue nationale. La formation de Los Angeles a établi un nouveau record dans les Majeures en inscrivant 22 circuits en cinq matchs. Will Smith a rendu le tout possible lorsqu'il a claqué une longue balle de deux points face à Jerry Blevins en huitième manche.

Harper y a pris goût
Sommaire

Bryce Harper a cogné un circuit dans un troisième match de suite, Roman quinn et J.T. Realmuto ont aussi frappé des longues balles et la renaissante attaque des Phillies de Philadelphie a poursuivi sur sa lancée en défaisant les Padres de San Diego 8-4.

Les Phillies ont amassé 12 coups sûrs et ont égalé leur sommet d'équipe cette saison avec un quatrième gain d'affilée. Ils ont aussi rattrapé les Cubs de Chicago au deuxième rang dans la course au quatrième as.

Depuis l'arrivée de Charlie Manuel à titre de nouvel instructeur des frappeurs, mercredi, les Phillies affichent une moyenne au bâton collective de ,337, avec huit doubles, sept circuits et 25 points produits.

Castillo connaît une pénible soirée
Sommaire

Dexter Fowler a cogné un circuit de trois points et a produit quatre points au total, Paul DeJong et Paul Goldschmidt ont également cogné des longues balles de deux points et les Cardinals de St Louis ont fait mal paraître Luis Castillo en écrasant les Reds de Cincinnati 13-4.

Kolten Wong a frappé une claque en solo et a ajouté trois coups sûrs, alors que Fowler, Marcell Ozuna et Tommy Edman ont tous les trois frappé trois coups sûrs pour les Cardinals, qui ont atteint un sommet cette saison avec 18 coups sûrs.

Cette victoire leur a permis de se retrouver seuls au premier rang de la section Centrale de la Ligue nationale.

Castillo (11-5) a égalé des sommets en carrière en allouant neuf coups sûrs, trois circuits et huit points, et ce, en quatre manches et un tiers. Il s'agit de l'une de ses pires soirées en carrière.

Les Cubs encore surpris en neuvième
Sommaire

Le frappeur suppléant Cole Tucker a soutiré un but sur balles avec les coussins tous occupés et Kevin Newman a produit un point grâce à un simple, tout ça après deux retraits en neuvième manche, et les Pirates de Pittsburgh ont renversé les Cubs de Chicago 3-2.

À la suite de ce revers, les Cubs accusent un recul d'un match sur les Cardinals de St. Louis, les meneurs de la section Centrale de la Ligue nationale. Les Pirates ont maintenant gagné trois de leurs quatre dernières parties.

Tucker a obtenu son but sur balles contre Brandon Kintzler (2-2) et Newman a suivi avec un simple au champ centre alors qu'il faisait face à un compte complet.

Les Cubs affichent un dossier de 23-39 à l'étranger. Ils ont aussi perdu 17 de leurs 25 dernières parties à l'extérieur du Wrigley Field.

Rendon rend la victoire possible
Sommaire

Anthony Rendon a dénoué l'impasse en huitième manche en frappant un double de deux points pour mener les Nationals de Washington vers un gain de 2-1 face aux Brewers de Milwaukee, lors du premier match d'une série de trois entre deux équipes qui pourraient s'affronter en séries éliminatoires.

Les Nationals ont ainsi récolté une cinquième victoire d'affilée.

L'arrêt-court des Nationals, Trea Turner, a amorcé la huitième manche en obtenant un but sur balles aux dépens de Junior Guerra (6-4) et a croisé le marbre lorsque Rendon a frappé son double.

Hunter Strickland (1-1) a remporté sa première décision après n'avoir accordé aucun point aux Brewers en huitième manche. Sean Doolittle a obtenu son 28e sauvetage en 33 tentatives.

Gray tout près du match complet
Sommaire

Jon Gray a effectué sept retraits sur des prises en huit solides manches de travail et Nolan Arenado et Ryan McMahon ont frappé des coups de canon pour un deuxième match d'affilée pour aider les Rockies du Colorado à vaincre les Marlins de Miami 3-0.

Gray a concédé cinq coups sûrs et aucun but sur balles à son meilleur départ cette saison. Il a réalisé 100 lancers et il est passé à un cheveu de lancer un match complet pour la deuxième fois de sa carrière. Il a oeuvré durant huit manches pour la seconde fois en quatre départs.

McMahon a frappé une claque de deux points en deuxième manche, sa 15e longue balle de la saison, pour supporter Gray, qui a retiré 15 frappeurs de suite après que les Marlins eurent amorcé la deuxième manche avec deux simples consécutifs.

Les Giants ont finalement le dernier mot
Sommaire

Mike Yastrzemski a claqué sa troisième longue balle du match en 11e manche et les Giants de San Francisco ont remporté un festival de circuits contre les Diamondbacks de l’Arizona 10 à 9.

Kevin Pillar avait tout d’abord procuré les devants aux Giants en 10e avec son deuxième circuit de la rencontre.

L’avance de deux points n’a cependant pas été suffisant, alors que Wilmer Flores et Nick Ahmed ont nivelé la marque à leur tour au bâton pour prolonger la rencontre.

Yastrzemski a fait la différence aux dépens de Yoan Lopez.

Les Dbacks avaient comblé un retard de cinq points en huitième manche grâce aux circuits d’Eduardo Escobar, Flores et Adam Jones.


Vladimir et Grichuk fracassent un record

TORONTO - Randal Grichuk et Vladimir Guerrero fils ont cogné des circuits consécutifs pour établir un nouveau record de concession et les Blue Jays de Toronto ont amorcé leur série de trois matchs face aux Mariners de Seattle en l'emportant 7-3, vendredi.

Grichuk et Guerrero ont frappé leur circuit aux dépens de Wade LeBlanc (6-7) en troisième manche.

« J'ai vu ce genre d'élan auparavant, a déclaré le gérant des Jays, Charlie Montoyo, à propos de l'élan de Guerrero, qu'il trouvait à l'extérieur de la zone des prises. C'est celui de son père. C'est ce que j'ai dit au banc. Qu'il me rappelle son père celui-là. »

« C'est incroyable. Il n'y a pas beaucoup de gens qui peuvent faire ça. »

Même Guerrero a été surpris lorsqu'il a vu la vidéo montrant son circuit après le match.

« Je savais lorsque j'ai frappé la balle que le lancer était bas, mais lorsque j'ai vu la reprise vidéo, je ne sais même pas comment j'ai fait pour frapper cette balle, a-t-il raconté par le biais d'un traducteur. Alors j'imagine que ça devait ressembler à mon père. »

Guerrero a élevé son total de points produits à 54 depuis le début de la campagne. Il a amorcé la rencontre au sommet chez les recrues au chapitre des coups sûrs (93), des doubles (22), ce qui pourrait s'avérer important pour lui permettre de se qualifier pour remporter le titre de recrue de l'année dans la Ligue américaine.

« Plusieurs personnes m'en parlent, mais je me concentre vraiment sur ce que j'ai à faire sur le terrain, a soutenu Guerrero. Je viens simplement ici tous les jours, je travaille fort et j'aide l'équipe  à gagner, peu importe ce qui pourrait arriver. »

C'est la 12e fois cette saison que la formation torontoise inscrit deux circuits d'affilée et la troisième fois cette semaine. Les Blue Jays ont battu leur record précédent qui s'élevait à 11 fois en une saison où une telle situation se produisait. Le record a précédemment été établi en 1999.

Derek Fisher et Danny Jansen ont tous les deux claqué des coups de canon pour permettre aux Blue Jays de l'emporter et Brandon Drury a amassé un point produit (52-73).

Jacob Waguespack (4-1) a alloué deux points et cinq coups sûrs en cinq manches et un tiers. Il a également retiré cinq frappeurs sur des prises.

Le droitier recrue a été acclamé par la foule lorsqu'il a cédé sa place à Omar Navarez en sixième manche.

Tim Lopes a inscrit deux points pour les Mariners (50-73), qui ont perdu 10 de leurs 13 derniers duels. Mallex Smith a ajouté un point produit.

Matt Wisler a amorcé la rencontre du côté de la formation de Seattle en n'accordant aucun point en première manche, retirant deux frappeurs et LeBlanc a complété la rencontre. Le gaucher de 35 ans a concédé sept points, 11 coups sûrs et un but sur balles en sept manches.

Lopes a ouvert le pointage en frappant un simple de deux points en deuxième manche, mais les Blue Jays ont répliqué en fin de manche pour prendre les devants 3-2.

Guerrero et Grichuk ont ouvert les écluses une manche plus tard. Jansen a par la suite cogné sa 12e longue balle de la campagne en septième manche pour creuser l'écart 7-2.

La sensation des Blue Jays, Bo Bichette, a été retiré au bâton à deux reprises et sa séquence de matchs avec au moins une présence sur les buts s'est arrêtée à 17 rencontres. Il s'agit de la deuxième plus longue séquence pour un joueur de 21 ans et moins.


Vincent Blanchette remet une carte de 60

VICTORIAVILLE, Qc - Vincent Blanchette est devenu la vedette incontestée de la deuxième journée de la Coupe Canada Sani Marc en établissant un nouveau record du parcours avec une ronde de 60, 12 coups sous la normale, vendredi au club de golf Victoriaville.

Cet exploit lui confère le premier rang au classement cumulatif avec un total de 125, 19 sous la normale. L'ancien record de 63, qui avait été égalé quelques fois, a tout simplement été pulvérisé. Le golfeur représentant le club Pinegrove a évidemment songé au mythique pointage de 59.

« Je ne savais pas vraiment quel était le record au club de Victoriaville mais c'est sûr qu'à un moment donné, j'ai pensé au chiffre 59. J'ai essayé à mon dernier trou, le numéro 9, de réussir un aigle. J'ai toutefois placé ma balle assez près de la coupe pour enregistrer un oiselet. »

Il fallait voir la réception qu'il a eue en quittant le vert alors que plusieurs de ses collègues l'attendaient pour le féliciter, tout ça sous les yeux du paternel et de son grand-père.

« Mon caddie Raphaël Lapierre-Messier m'a grandement aidé grâce à quelques phrases-clé qui me gardaient dans le moment présent. J'essayais de rester dans la stratégie établie, un coup à la fois. Mes meilleures rondes avant aujourd'hui étaient à 64, ce que j'ai fait deux fois. »

Blanchette détient une avance de quatre coups, avant d'entamer la troisième ronde, sur l'Ontarien Daniel Kim. Quatre joueurs se trouvent à cinq coups de la tête, soit Keven Fortin-Simard (Chicoutimi), Eric Banks (Truro), Étienne Papineau (Pinegrove) et Evan De Grazia (Thunder Bay).

Outre Blanchette avec un pointage de 60, Kim et Papineau ont obtenu des pointages de 63, neuf sous la normale.

Fortin-Simard se maintient près de la tête grâce à deux rondes de 65, sept sous la normale.

« Jeudi, mon premier neuf était ordinaire sur les verts mais dans les 27 derniers trous, j'ai réussi des roulés incroyables. J'étais dans un bon groupe avec Russell Budd et Domenic Mancinelli et ça aide quand tu joues avec de bons joueurs, ça donne du momentum dans le groupe. Le club Victoriaville me convient parfaitement et tant que je garde la balle entre les arbres qui délimitent les allées, c'est parfait. »

Avec un pointage cumulatif de 135, neuf sous la normale, Dave Lévesque (Château Bromont), vient de connaître ses deux meilleures premières rondes à la Coupe Canada à Victoriaville.

« J'ai toujours senti que je pouvais obtenir des bas pointages ici, mais ça ne se concrétisait jamais. Maintenant je l'ai fait. »

Francis Rouillier a continué sur sa lancée de la veille et son pointage cumulatif est de 136, huit sous la normale.

« Je suis super content de mes deux premières rondes et évoluer en compagnie d'Étienne (Papineau) c'est vraiment motivant. C'est définitivement mon meilleur pointage dans le tournoi Coupe Canada pour les deux premières rondes. Je visais une place dans les rondes de la fin de semaine, c'est fait, et maintenant je vais m'amuser. »

Avec sa fiche cumulative de 141, Jeffrey Lebeau (Sherbrooke) s'est assuré une place facilement pour les deux dernières rondes.

« Une journée comme celle de la veille, sauf qu'aujourd'hui j'avais plus de difficulté sur les verts. Je savais que mon jeu me permettait de penser à un cumulatif autour de quatre sous la normale. Pour la troisième ronde, je serai plus agressif. »

La troisième ronde de la Coupe Canada Sani Marc sera disputée samedi.


Cubs : nouvelle chance d'Addison Russell

PITTSBURGH - Addison Russell, qui a amorcé la saison sur la liste des joueurs suspendus, a été rappelé des mineurs par les Cubs de Chicago pour la seconde fois cette saison.

Les Cubs ont également enlevé le nom du releveur Brandon Kintzler de la liste des blessés tout juste avant leur affrontement de vendredi soir face aux Pirates du Pittsburgh. Le voltigeur Albert Almora fils et le droitier James Norwood ont été envoyés dans les rangs mineurs.

Russell a écopé d'une suspension de 40 matchs en septembre dernier pour avoir violé la politique de la Ligue majeure de baseball en matière de violence domestique. Il a fait un court séjour avec le club de mai à juin avant d'être retourné dans les ligues mineures.

En 15 matchs en Iowa, Russell a maintenu une moyenne au bâton de ,333, frappant quatre circuits. Il a également récolté 13 points produits. En 2016, Russell avait aidé les Cubs à remporter leur première Série Mondiale depuis 1908.

Kintzler n'a pas joué un match depuis le 6 août en raison d'une blessure aux muscles pectoraux. En 49 matchs cette saison, il a maintenu une fiche de 2-1 et une moyenne de points alloués de 2,33.


En rémission, Max Parrot a les yeux sur l'or

« Quand on m’a annoncé le diagnostic du cancer, ma première réaction a été de demander si on pouvait repousser mes traitements jusqu’à après les X Games ».

Voilà ce que déclarait Maxence Parrot le 17 janvier alors qu’il apprenait au public qu’il souffrait d’un cancer. Quelque mois plus tard, l’objectif du courageux athlète n’a pas changé.

« Depuis que j’ai appris qu’il y avait les X Games au mois d’août, c’est devenu tout de suite mon focus. », affirmait-il le 9 mai dernier.

Les trois derniers mois ont été éprouvants pour Maxence Parrot. Maintenant en rémission, il peut se concentrer complètement sur un objectif qu'il a en tête depuis le mois de mai.

« Je suis plus focus que jamais, car quand on t’enlève ta passion durant des mois, tu bous en dedans de toi de vouloir revenir à l’entraînement. Tu veux faire du snowboard, c’est vraiment fou. J’avais tellement hâte, j’étais plus motivé, j’étais plus déterminé. Je fais de la visualisation depuis les six derniers mois, j’avais hâte de mettre ça sur la neige. »

Il faut dire que même avec la maladie, la détermination et la passion n'ont jamais vraiment quitté Maxence Parrot.

« Je ne me suis pas empêché de faire du snowboard. Ce n’était pas dans les plans au début, je ne croyais pas être capable, mais je me sentais bien après deux ou trois mois. Je suis même allé à Whistler trois fois cet hiver entre mes traitements. La première semaine je restais chez nous, car c’est à ce moment que tu te sens plus affecté, mais la deuxième semaine j’allais à Whistler faire du snowboard puis je revenais à la maison pour faire mes autres traitements. J’ai fait ça trois fois en deux mois. »

Une chose est sûre, même après le cancer, le planchiste de 25 ans a toujours la même approche pour un tournoi.

« Mon but principal c’est d’aller aux X Games et d’avoir la médaille d’or, mais je dois avouer que si j’y vais et que je reviens avec un podium, je vais être très fier de moi »

 


Record pour Matsuyama ; Woods en panne

MEDINAH, Ill. - Hideki Matsuyama a battu le record du parcours à Medinah en remettant une carte de 63 (moins-9) et s'est emparé du premier rang du classement avec un coup d'avance, vendredi, au Championnat BMW.

Pour y parvenir, il a réussi cinq oiselets de 15 pieds et plus.

Jeudi, Justin Thomas et Jason Kokrak avaient égalé le record du parcours en inscrivant un 65 à leurs cartes.

Il a également fait un pas dans la bonne direction en tentant de se tailler une place pour le Championnat de la PGA. Il a participé à toutes les éditions du prestigieux tournoi depuis qu'il a intégré les rangs professionnels.

Matsuyama a amorcé et a terminé sa ronde avec un oiselet de 30 pieds. Le dernier lui a permis de prendre les devants face à Patrick Cantlay (67) et Tony Finau (66). Thomas a surmonté trois bogueys pour terminer avec un pointage de 69, soit deux coups derrière le meneur.

Adam Hadwin, d'Abbotsford, en Colombie-Britannique et Corey Conners, de Listowel, en Ontario, se trouvent à égalité avec quatre autres joueurs au cinquième rang. Hadwin a conclu sa ronde en 68 coups, tandis que Conners a mis deux coups de moins pour rejoindre son compatriote dans les hauts sommets du classement.

Tiger Woods (71) a commis deux bogueys d'affilée en fin de deuxième ronde, juste lorsqu'il semblait avoir établi son rythme.


 

Contactez-moi Facebook linkedin Twitter Youtube Version mobile