Contactez-moi Facebook linkedin Twitter Youtube Version mobile
Sylvain Bureau en direct

Écoutez-moi en direct à CIBM-CIEL grâce au lecteur de radio Internet dont j'ai moi-même dessiné la carrosserie. Le moteur est Muses Radio Player.


Sylvain Bureau Radio Web Méteo pour Rivière-du-Loup

Bienvenue sur mon site internet qui est en perpétuelle reconstruction. Tout comme moi. Sur ce site, vous trouverez toutes les informations me concernant et même plus. J'utilise ce site comme lieu de test de tout ce que j'apprends de nouveau en matière de site web et de nouveaux médias.

Concernant ce site, je le fabrique moi-même en entier (montages graphiques, CSS, base de données, etc...). Je n'utilise pas de modèle gratuit (free web templates) ou de CMS gratuit genre Joomla, Typo3, Spip ou Wordpress. Cependant, il m'arrive régulièrement de vérifier le code des pages que je visites pour en retirer les principes qui font mon affaire. Je teste mon site sur les navigateurs Internet Explorer, Firefox, Chrome et Opéra.

En ce qui a trait à la section "Sylvain Bureau Radio Web", les pages sont générées par le logiciel SAM Broadcaster à partir du code-source programmé par Spacial Audio; code que j'ai moi-même adapté aux besoins de ce site. "Sylvain Bureau Radio Web" me permet de repousser mes limites en matière de ce que j'appelle de la "télé par intraveineuse" en bâtissant moi-même un média de A à Z.

Pour me rejoindre

SPORTS

(Source : RDS)

Mikaël Kingsbury demeure parfait en Chine

Vainqueur malgré une gastroentérite la veille, c’est un Mikaël Kingsbury beaucoup plus énergique qui a dévalé l’épreuve de bosses en parallèle dimanche, à Thaiwoo, en Chine. Et malheureusement pour ses adversaires,  le Québécois beaucoup plus en santé a aisément remporté l’or devançant le Suédois Oskar Elofsson et le Français Benjamin Cavet.

« Aujourd’hui quand je me suis réveillé, je me sentais beaucoup mieux. J’étais vraiment excité puisque c’était la première fois qu’on faisait des duels depuis l’année dernière. C’était très motivant de me retrouver en haut de la piste avec mes adversaires. Je suis vraiment content de la manière dont j’ai géré ma journée. J’avais beaucoup d’énergie et ça skiait vite », a commenté l’athlète de Deux-Montagnes après sa performance.

Le Québécois de 22 ans Laurent Dumais a quant à lui pris la 10e position.

Plus de détails à venir.


AMM : Létourneau ne pourra toucher au titre

Valérie Létourneau disputait un combat de championnat chez Bellator samedi à Hawaï.

Elle s'est inclinée au troisième round devant Ilima-Lei MacFarlane, qui a défendu sa ceinture des poids mouche pour la deuxième fois.

C'était la première fois que Létourneau était victime d'une soumission dans sa carrière.

Au premier round, les deux combattantes ont tenté beaucoup d’attaques sans vraiment toucher la cible.

Le spectacle s’est animé au deuxième quand Macfarlane a pris l’ascendant dans le duel. Celle-ci a envoyé la Québécoise sur son dos et, avec la position du dessus, la championne a asséné quelques coups de coude à son adversaire, mais Létourneau a réussi à se relever.

Au troisième toutefois, Macfarlane a poussé Létourneau contre le grillage et a ensuite balayé sa jambe pour la renvoyer au sol. C’est là que la favorite locale a pris le dos de sa rivale avec un peu plus de trois minutes à faire, tentant différentes approches pour en finir. C'est grâce à un étranglement triangulaire qu'elle a finalement pu ajouter une neuvième victoire à sa fiche parfaite au détriment de l'athlète de 35 ans, qui avait remporté ses deux combats chez Bellator jusqu'à ce jour.

À 40 ans, Machida gagne à ses débuts chez Bellator

Auparavant, Lyoto Machida a fait une entrée remarquée chez Bellator en signant la victoire contre Rafael Carvalho.

Le vétéran de 40 ans a gagné par décision partagée (29-28 x 2, 28-29).

Dès le premier round, le nez de Machida s'est brisé sur une grosse droite mais il a tenu son bout.

Il respirait d’ailleurs par la bouche au deuxième et il était beaucoup plus sur ses gardes. Un peu en déséquilibre, il a également fait une chute au sol à un certain moment.

Au troisième, Machida est revenu dans le coup en enchaînant des amenées au sol. Lors de la première, il a réussi s'installer en position montée complète mais Carvalho s’en est sorti. Sur la seconde, Machida a pris l'ancien champion Bellator des poids moyens en guillotine mais il a manqué de temps au cadran.

Résultats du gala

Ilima-Lei Macfarlane bat Valérie Létourneau par étranglement triangulaire (R3)

Lyoto Machida bat Rafael Carvalho par décision partagée (29-28 x 2, 28-29)

Neiman Gracie bat Ed Ruth par étranglement arrière (R4)

Liam McGeary bat Muhammed Lawal par K.-O. (R3)  

Nainoa Dung bat Kona Oliveira par K.-O. technique (R3).

Dustin Barca bat Isaac Hopps par décision partagée 29-28, 28-29, 30-27.

Kai Kamaka bat Shojin Miki par décision unanime 29-28 X 3.

Maki Pitolo bat Chris Cisneros par étranglement arrière (R3).


Absence indéterminée pour Oscar Klefbom

EDMONTON - Le défenseur des Oilers d'Edmonton Oscar Klefbom a subi une intervention chirurgicale après s'être cassé plusieurs os dans le petit doigt de la main gauche et devra s'absenter pour une période indéterminée, a annoncé l'équipe samedi.

Âgé de 25 ans, Klefbom s'est blessé lors du match de mardi, face à l'Avalanche du Colorado, après avoir bloqué le tir de Sven Andrighetto en deuxième période.

Klefbom était alors retourné et avait disputé quelques minutes supplémentaires sur la patinoire avant de quitter pour de bon.

Le choix de première ronde des Oilers du repêchage de 2011 (19e au total) a récolté trois buts et 12 mentions d'aide en 31 matchs cette saison.

 


Alvarez ne fait qu'une bouchée de Fielding

Saul « Canelo » Alvarez a gagné son pari alors qu’il voulait remporter une ceinture dans une troisième catégorie de poids.

Le Mexicain a forcé l’officiel à arrêter le combat contre Rocky Fielding (27-2, 15 K.-O.) au troisième round pour s’emparer de la ceinture WBA des super-moyens, samedi, dans un gala présenté au Madison Square Garden.

Sa force de frappe a été tout aussi dévastatrice malgré son passage de 160 à 168 livres. Il a forcé son adversaire à mettre un genou au sol dès le round initial à l’aide d’une gauche au corps.

Le nouveau monarque des super-moyens a répété l’exercice à l’assaut suivant et encore une fois son rival est allé au tapis avant le son de la cloche, mais il a été en mesure de se relever.

Fielding a visité le plancher à deux autres occasions au troisième assaut et la dernière était de trop alors que l’arbitre à mis un terme au combat après 2 min 38 secondes.

Alvarez (51-1-2, 35 K.-O.) s'est dit surpris par la stratégie de son rival de ne pas tenter de profiter de sa plus longue portée, mais il s'est concentré sur son plan de match. Pour la suite des choses, il devra se pencher sur la question, mais il avait déjà laissé entrevoir qu'il voudrait défendre ses ceintures chez les poids moyens.

« Je dois parler à mon équipe et profiter des Fêtes, mais pour le moment, sans aucun doute, je veux les meilleurs combats », a-t-il précisé après sa victoire.

Alvarez avait vaincu Gennady Golovkin en septembre dernier pour lui ravir les titres WBA et WBC chez les poids moyens. Interrogé sur la possibilité d'un troisième chapitre à leur confrontation, Alvarez n'a pas fermé la porte à cette possibilité.

« J’ai l’impression que cette confrontation, j’y ai mis un terme en septembre dernier avec ma victoire. C’était deux bons combats et si c’est ce que les gens veulent, alors allons-y », a-t-il lancé.

Alors que David Lemieux devait au départ faire les frais de la demi-finale, il a dû se retirer en raison d’ennuis de déshydratation au moment de la pesée, Tevin Farmer a animé le spectacle en demi-finale du gala.

Ce dernier s’est imposé par décision unanime des juges devant Francisco Fonseca pour conserver son titre IBF des super-plumes. Les trois juges ont remis des cartes de 117-111 en faveur du champion.

Farmer a particulièrement été dominant en contre-attaque touchant son adversaire avec constance. Fonseca a d’ailleurs été coupé du côté de son œil droit au sixième round. L’aspirant a bien tenté d’appliquer de la pression à la recherche du K.-O. dans les derniers rounds mais, encore une fois, les répliques du champion ont fait le travail.

Taylor domine Wahlstrom

Chez les femmes, Katie Taylor a dominé Eva Wahlstrom pour conserver ses titres IBF et WBA des poids légers.

La Finlandaise a tout fait pour résister jusqu’à la fin malgré le fait qu’elle a subi une sérieuse coupure au front au huitième round.

Les juges ont toutefois tous penché nettement en faveur de Taylor, une championne olympique, avec trois cartes de 100-90.

Taylor, 32 ans, a donc réussi sa cinquième défense à la WBA et sa troisième du côté de l’IBF.


Les Browns évitent la ruade des Broncos

ENGLEWOOD, Colo. - Baker Mayfield a capitalisé sur les nombreuses blessures et les décisions douteuses pour mener les Browns de Cleveland vers un gain de 17-16 face aux Broncos de Denver, samedi soir.

Les Browns ont profité des cinq demis de coin blessés chez les Broncos pour raviver les espoirs de se tailler une place en éliminatoires.

Mayfiled a lancé une passe de touché à Antonio Calloway avec un peu moins de 12 minutes à faire pour donner la victoire aux Browns (6-7-1). La formation de Cleveland a ainsi mis un terme à la séquence de 11 défaites contre les Broncos (6-8). Leur dernière victoire contre la formation de Denver avait été signée en 1990.

Possédant un dossier de 3-28 à l'étranger au cours des quatre dernières saisons, les Browns pourraient terminer avec un dossier gagnant pour la première fois depuis 2007 et pourraient également se tailler une place en éliminatoires pour la première fois depuis 2002.

Le touché de Calloway a permis aux Browns de reprendre les devants 17-13, après avoir bousillé une avance de 7-0 au premier quart.

Les Broncos ont par la suite répliqué avec une séquence de 13 jeux à l'attaque, qui a duré un peu plus de sept minutes, mais l'entraîneur Vance Joseph a choisi d'envoyer le botteur Brandon McManus pour un placement plutôt que de tenter un quatrième essai et une verge à franchir, à la ligne de six verges des Browns, alors qu'il restait 4:35 à écouler au cadran.


Lévis et Magog en finale du Challenge

SAGUENAY – Les jeux sont faits. La logique est respectée comme diraient les puristes. Les deux équipes de tête du circuit Lévesque feront les frais de la finale du Challenge Midget AAA – CCM dimanche à 13 h au Centre des sports Jean-Claude Tremblay de La Baie.

Les Chevaliers de Lévis, vainqueurs du Blizzard du Séminaire Saint-François 5-2, et les Cantonniers de Magog, gagnants 3-1 sur les Gaulois de Saint-Hyacinthe, ont remporté samedi soir chacun leur match de demi-finale pour mériter leur place en finale.

Une 35e victoire de suite des Chevaliers

L’attaquant Joshua Roy y est allé d’une performance de 3 buts pour mener les Chevaliers à une victoire de 5 à 2, une 35e de suite depuis le 25 août, face à leur éternel rival, le Blizzard du Séminaire Saint-François.

Outre Roy, Charles-Antoine Dumont et Dylan Champagne ont marqué pour les Lévisiens.

Pour le Blizzard, Shaun Mahoney et Jérémy Ste-Marie ont donné la réplique en troisième période.

Fait assez rare depuis le début du Challenge, une seule punition mineure a été décernée dans cette rencontre où les Chevaliers ont dominé 31 contre 23 au chapitre des tirs au but. Le gardien Thomas Couture a été crédité de la victoire.

Les Cantonniers l’emportent 3-1

Dans un match chaudement disputé où les deux équipes avaient des fiches parfaites depuis le début du Challenge, les Cantonniers de Magog l’ont emporté 3 à 1 sur les Gaulois de Saint-Hyacinthe.

Avec un pointage égal de 1-1 et moins de 10 minutes à jouer dans le match, grâce à des buts d’Alexandre Doucet pour Magog et Alexis Giguère pour Saint-Hyacinthe, Zackary Michaud a brisé l’égalité pour lancer les Cantonniers en avant 2-1 et Olivier Picard a inscrit un but d’assurance avec moins de deux minutes à faire au match.

Le gardien des Cantonniers Xavier Dupont a fait face à 16 tirs dans la victoire tandis que Félix Ethier recevait 17 lancers.

Résultats et horaire

Sam. / 15 déc.
Horaire – Demi-finale

Séminaire Saint-François 2, Lévis 5
Magog 3, Saint-Hyacinthe 1

Dim. / 16 déc.
Finale

13 h – Magog c. Lévis / Dean Bergeron


Ovechkin fait encore scintiller la lumière

WASHINGTON - Alex Ovechkin a enfilé son 29e but de la saison pour prolonger à 14 sa séquence de matchs avec au moins un point et a par la suite mis un terme au débat en marquant le but gagnant en fusillade pour aider les Capitals de Washington à battre les Sabres de Buffalo 4-3, samedi soir.

Il s'agissait d'une cinquième victoire consécutive pour les champions en titre de la Coupe Stanley.

Ovechkin a récolté 17 buts et six aides à ses 14 derniers matchs et a marqué lors de ses six derniers affrontements. Il était à deux buts près de devenir le premier joueur de l'histoire de la LNH à réussir un tour du chapeau lors de trois matchs d'affilée.

Brett Connolly et Jakub Vrana ont également touché la cible en temps réglementaire pour les Capitals. Phoenix Copley a pour sa part repoussé 25 lancers.

Le capitaine des Sabres Jack Eichel a fait bouger les cordages à deux reprises et le premier choix au repêchage de 2018, Rasmus Dahlin, a enfilé l'aiguille en avantage numérique. De l'autre côté de la patinoire, Carter Hutton a bloqué 35 des 38 tirs dirigés vers lui, dont sept par Ovechkin.

 


Les Texans ne l'ont pas eu facile à New York

EAST RUTHERFORD, N.J. - Deshaun Watson a lancé une passe de touché de 14 verges à DeAndre Hopkins avec 2:15 à faire pour propulser les Texans de Houston vers un gain de justesse de 29-22 face aux Jets de New York, samedi.

Après que Sam Darnold et les Jets eurent pris les devants pour la première fois du match grâce au touché au sol de deux verges de Elijah McGuire, Watson et les Texans (10-4) ont immédiatement orchestré leur réplique.

La pénalité pour avoir retenu décernée à Morris Claiborne au troisième essai a permis aux Texans de prolonger leur séquence à l'attaque. Watson a complété des passes de 20 verges et trois verges à Demaryius Thomas et une de sept verges à Hopkins pour rapprocher son équipe à la ligne de 14 des Jets. Watson a par la suite repéré Hopkins le long des lignes de côté. Hopkins a réussi à tromper Claiborne, malgré sa couverture serrée, pour inscrire le touché décisif.

Ka'imi Fairbairn a ajouté un placement de 40 verges pour sceller la victoire, avec 54 secondes à faire à la rencontre. Darnold et les Jets (4-10) avaient une dernière occasion de niveler la marque, ou gagner le match, mais les Texans ont tenu le fort.

La défaite a mis de l'ombre sur l'excellente performance de Darnold, qui n'a pas hésité à user ses jambes autant que son bras tout au long de la rencontre. Il a complété 24 de ses 38 passes pour des gains aériens de 253 verges et a lancé deux passes de touché à Robby Anderson et Andre Roberts.

Watson a pour sa part vu 22 de ses 28 passes être complétées, récoltant des gains de 294 verges par la voie des airs.


James et Lonzo Ball unissent leurs efforts

LeBron James et Lonzo Ball ont chacun enregistré des triplés dans un gain de 128 à 100 des Lakers de Los Angeles contre les Hornets de Charlotte, samedi.

James a terminé sa soirée de travail avec 24 points, 12 rebonds et 11 aides, alors que Lonzo Ball a obtenu 16 points, 10 rebonds et autant d’aides. Magic Johnson et Kareem Abdul-Jabbar ont été l’autre duo dans l’histoire des Lakers à accomplir pareil fait d’armes. C’était en 1982.

James connaît du succès contre les Hornets alors qu’il a signé 27 victoires à ses 28 derniers matchs contre la formation de Charlotte.

Le King a grandement participé à la poussée au troisième quart des Lakers, qui ont dominé leurs rivaux 40 à 17. James n’a pas vu d’action au quatrième quart en raison de l’avance de son équipe.

De son côté, JaVale McGee a inscrit 19 points et 6 rebonds.

Miles Bridges a amassé 17 points, alors que Kemba Walker a été limité à seulement quatre points, son plus bas total de la saison.

Les Lakers ont maintenant remporté trois de leurs quatre derniers matchs.

Le Magic a le meilleur sur le Jazz

Le Magic d’Orlando est parvenu à vaincre le Jazz de l’Utah 96 à 89.

Nikola Vucevic a connu un autre fort match avec une récolte de 15 points et 19 rebonds. Son coéquipier Evan Fournier a été encore plus productif avec 24 points à sa fiche.

Chez le Jazz, Donovan Mitchell a aussi conclu sa rencontre avec un total de 24 points, alors que Derrick Favors en a ajouté 21.

Ricky Rubio a amassé 15 points et son coéquipier Rudy Gobert a obtenu 13 rebonds.

Ailleurs dans la NBA :

Boston 104 - Detroit 113
BOS : Kyrie Irving a amassé 26 points et huit rebonds
DET : Blake Griffin a terminé le match avec 27 points et huit rebonds

Houston 105 - Memphis 97
HOU : 32 points, 12 rebodns et 10 aides pour James Harden
MEM : 22 points, 2 rebonds et 6 aides pour Mike Conley

Chicago - San Antonio
CHI : 23 points, 7 rebonds et 1 aide pour Lauri Markkanen
SAS : 29 points, 12 rebonds et 1 aide pour LaMarcus Aldridge

Los Angeles (Clippers) 104 - Oklahoma City 110
LAC : Danilo Gallinari a inscrit 28 points et sept rebonds.
OKC : Paul Goerge s'est à nouveau illustré avec 33 points et sept rebonds

Minnesota 99 - Phoenix 107
MIN : 28 points, 12 rebonds et 4 aides pour Karl Anthony-Towns
PHO : 28 points, 7 rebonds et 7 aides pour Devin Booker


Yves Ulysse convaincant contre Becerra

Yves Ulysse a été convaincant dans sa victoire contre Maximiliano Becerra, samedi, au Madison Square Garden de New York.

Sur la même carte où Canelo Alvarez a battu Rocky Fielding, le poids super-léger l'a emporté par décision unanime grâce à des cartes de 79-71, 78-72, 78-72 lors d'un combat de huit rounds.

« C’est quelque chose se battre au Madison Square Garden. C’est quelque chose que je ne vais jamais oublier. C’est formidable », a déclaré Ulysse après sa victoire.

« Cette victoire-là, c’est pour les personnes à la maison qui ont cru en moi, qui m’ont envoyé des messages positifs », a-t-il également souligné.

Après deux premiers rounds plus lents, Ulysse a servi quelques coups en puissance au troisième. Le Québécois a été un peu plus précis mais Becerra tenait son bout.

Ulysse a ensuite sorti son meilleur coup du combat à ce moment-là, au 4e round, avec un crochet de la gauche dans les dernières secondes.

Quelques bons coups au corps ont été lancés au cinquième engagement de part et d’autre. Ulysse est toutefois celui qui a fait le plus de dommage en atteignant Becerra sur une droite et ce dernier s’est mis à accrocher. Une fois libérés, l'Américain s’est mis à foncer sur Ulysse et à attaquer, mais ce dernier l’a puni d’une droite qui l’a ébranlé, et après une combinaison gauche-droite, Becerra a mis un genou au sol pour reprendre un peu son souffle. C'était d'ailleurs la première fois que Becerra allait au sol dans sa carrière.

Au septième, Becerra a à nouveau mis un genou au tapis sur une droite au menton pendant que l’officiel amorçait le compte de 10.

Rendu au huitième round, Becerra devait miser le tout pour le tout pour espérer l’emporter mais le Ulysse s'est rendu à la limite pour porter sa fiche à 17-1-0.

« J’ai été passif au premier round, mais j’ai fini fort les fins de rounds, a analysé le vainqueur. Cinquième, sixième, septième rounds, c’est là que j’ai vu qu’il y avait une faille dans sa défense et j’en ai profité. »

 


 

Contactez-moi Facebook linkedin Twitter Youtube Version mobile