Contactez-moi Facebook linkedin Twitter Youtube Version mobile
Sylvain Bureau en direct

Écoutez-moi en direct à CIBM-CIEL grâce au lecteur de radio Internet dont j'ai moi-même dessiné la carrosserie. Le moteur est Muses Radio Player.


Sylvain Bureau Radio Web Méteo pour Rivière-du-Loup

Bienvenue sur mon site internet qui est en perpétuelle reconstruction. Tout comme moi. Sur ce site, vous trouverez toutes les informations me concernant et même plus. J'utilise ce site comme lieu de test de tout ce que j'apprends de nouveau en matière de site web et de nouveaux médias.

Concernant ce site, je le fabrique moi-même en entier (montages graphiques, CSS, base de données, etc...). Je n'utilise pas de modèle gratuit (free web templates) ou de CMS gratuit genre Joomla, Typo3, Spip ou Wordpress. Cependant, il m'arrive régulièrement de vérifier le code des pages que je visites pour en retirer les principes qui font mon affaire. Je teste mon site sur les navigateurs Internet Explorer, Firefox, Chrome et Opéra.

En ce qui a trait à la section "Sylvain Bureau Radio Web", les pages sont générées par le logiciel SAM Broadcaster à partir du code-source programmé par Spacial Audio; code que j'ai moi-même adapté aux besoins de ce site. "Sylvain Bureau Radio Web" me permet de repousser mes limites en matière de ce que j'appelle de la "télé par intraveineuse" en bâtissant moi-même un média de A à Z.

Pour me rejoindre

SPORTS

(Source : RDS)

MLB : Guerrero aura de nouveau sa chance

NEW YORK - Chipper Jones, Jim Thome et Omar Vizquel figurent parmi les 19 candidats dont les noms apparaissent pour la première fois sur le bulletin de vote du Temple de la renommée de l'Association des chroniqueurs de baseball d'Amérique.

Ils sont accompagnés de Johan Santana et Chris Carpenter. Parmi les autres nouveaux venus sur le bulletin comprenant 33 noms, on retrouve également Jamie Moyer, Andruw Jones, Carlos Lee, Kevin Millwood, Carlos Zambrano et Johnny Damon

Trevor Hoffman, à court de cinq votes l'année dernière, aura une nouvelle occasion de se faire élire, tout comme Vladimir Guerrero, Edgar Martinez, Roger Clemens, Barry Bonds, Mike Mussina et Curt Schilling.

Roy Halladay sera absent du bulletin pour une autre année. Le lanceur retraité a perdu la vie à l'âge de 40 ans, le 7 novembre, lorsque l'avion qu'il pilotait s'est écrasé en Floride. Un joueur qui meurt moins de cinq ans révolus après sa retraite est éligible à la prochaine élection six mois après son décès ou à la conclusion de la période de cinq ans après sa retraite, selon la première éventualité. Il a été fixé que le nom de Halladay sera sur le bulletin envoyé aux électeurs à la fin 2018.

Quelque 430 bulletins ont été envoyés aux électeurs admissibles par l'Association des chroniqueurs et un joueur doit obtenir au moins 75 pour cent de votes pour faire son entrée au Temple de la renommée.

Les électeurs, qui doivent être membres de l'association pendant 10 ans consécutifs, sont libres de faire connaître leurs choix et environ la moitié le font ces dernières années.


Le Georgia Dome d'Atlanta a été détruit

ATLANTA - L'un des plus grands stades couvert d'un dôme aux États-Unis s'est effondré dans un amas de béton et un important nuage de fumée à la suite d'une implosion planifiée dans le centre-ville d'Atlanta.

Près de 2270 kilos d'explosifs ont été utilisés pour détruire le Georgia Dome à 7 h 30. Des badauds se sont réunis devant les fenêtres de gratte-ciel, d'autres dans un restaurant de l'hôtel le plus élevé de la ville, dans des stationnements et dans les rues avoisinantes pour assister à la destruction du stade.

Le dôme avait ouvert ses portes en 1992 et il a été détruit en à peine 15 secondes. L'Autorité du Centre des congrès de Georgie, qui comprend le stade de 71 250 places, avait révélé qu'il faudrait 12 secondes pour que les explosifs se déclenchent, plus trois autres secondes pour que des sections des gradins touchent le sol.

Les explosifs se sont enclencés en spirale autour du stade alors qu'il s'effondrait sur lui-même. Un vaste nuage de poussière a plané sur le site avant de dériver lentement au centre-ville.

Un nouveau stade au toit rétractable de 1,6 milliard $ US a été construit juste à côté.

Un rideau de force industrielle de cinq étages a été érigé entre les deux stades pour protéger le nouveau site contre les dommages, ont indiqué les responsables. Moins de 30 mètres séparaient les deux sites.

Le nouveau stade est le domicile des Falcons d'Atlanta dans la NFL et du Atlanta United dans la MLS.

L'idée du Georgia Dome remonte au milieu des années 1980, lorsque les dirigeants municipaux ont recommandé un stade de football couvert d'un dôme jouxtant le plus grand centre des congrès de la ville, le Georgia World Congress Centre. Il a coûté 214 millions $.


Les Rays songeraient à échanger Longoria

Les Rays de Tampa Bay songent à la possibilité d’échanger le joueur de troisième but Evan Longoria selon le journaliste Marc Tompkin du Tampa Bay Times.

Les Rays se seraient rangés dans le camp des vendeurs et ils pourraient échanger plusieurs de leurs joueurs plus âgés durant la présente saison morte. En plus de Longoria, ils seraient également ouverts à l’idée de troquer les partants Chris Archer et Jake Odorizzi, de même que le receveur Wilson Ramos et le releveur Alex Colome selon Tompkin.

Longoria doit encore toucher une somme de 94 millions $ d’ici la fin de la campagne 2023.

Avec le retour en force l'an dernier des Yankees de New York et des Red Sox de Boston dans l’Est de l’Américaine, les Rays pourraient éprouver de la difficulté à rivaliser avec ces derniers, eux qui ont conclu la dernière saison avec un dossier de 80-82.

En 156 matchs la saison dernière, Longoria a frappé 20 coups de circuit et produit 86 points. Il a disputé 156 rencontres dans chacune de ses cinq dernières campagnes.


Guardiola refuse l'étiquette de favori

Pep Guardiola s'est dit lundi honoré que de nombreux observateurs placent son équipe de Manchester City parmi les favoris pour remporter la Ligue des champions cette saison, mais l'entraîneur espagnol estime cependant que les Citizens n'ont encore rien prouvé.

Après un début de saison exceptionnel, Manchester City est en tête de la Premier League et déjà qualifié pour les 8e de finale de la Ligue des champions. L'équipe mancunienne, qui reçoit Feyenoord mardi, reste aussi sur 18 matches sans défaite toutes compétitions confondues.

L'entraîneur de Naples Maurizio Sarri, battu deux fois en C1 par City, ou celui de Leicester, Claude Puel, sont ainsi les deux derniers techniciens en date à affirmer que l'équipe de Guardiola est à l'heure actuelle la meilleure d'Europe.

« Je leur dis à tous les deux merci beaucoup", a réagi le technicien espagnol. "Pour Manchester City, une équipe qui doit encore écrire son histoire au niveau européen, c'est une grande victoire. Cela ne veut pas dire que nous sommes favoris pour remporter la Ligue des champions mais c'est bien, ça signifie qu'on fait bien certaines choses. »

« Mais évidemment les gens disent que les équipes favorites sont le FC Barcelone, le Bayern Munich, le Real Madrid ou d'autres. Que les gens nous placent parmi eux est un grand honneur. Mais ça ne veut pas dire qu'on ait fait quoi que ce soit, parce que ce n'est pas le cas », a-t-il poursuivi.

Guardiola a notamment insisté sur les nombreux blessés dans son équipe, alors que Manchester City va devoir disputer 13 matches d'ici le 2 janvier: « On n'a pas un gros effectif », a-t-il regretté. « C'est vraiment dommage d'avoir perdu Vincent Kompany pour un mois et demi, et maintenant John Stones (absent 4 à 6 semaines, ndlr). Pour remporter des titres on a besoin de toute l'équipe, surtout des joueurs importants comme John et Vinny. »

Avec un tel calendrier dans le mois à venir, l'entraîneur de Manchester City, qui compte huit points d'avance en Premier League sur son plus proche poursuivant, son voisin de Manchester United, pourrait faire appel à des jeunes, comme le milieu anglais Phil Foden (17 ans), le milieu espagnol Brahim Diaz (18 ans) ou le défenseur anglais Tosin Adarabioyo (20 ans).

« Ils sont prêts, sinon ils ne s'entraîneraient pas tous les jours avec nous", a souligné Guardiola. "Ils sont là parce qu'ils ont une chance de jouer avec nous. »


Italie : le président Tavecchio démissionne

L'élimination de la Nazionale sur la route du Mondial continue à faire des victimes: après le sélectionneur Gian Piero Ventura, c'est le président de la fédération Carlo Tavecchio qui a dû démissionner lundi, laissant l'Italie du foot face à un grand vide.

Le compte à rebours avant ce grand ménage avait été enclenché il y a une semaine, quand les Azzurris ne sont pas parvenus à battre la Suède en barrages (1-0; 0-0), tirant un trait sur la Coupe du Monde l'été prochain en Russie, la première qu'ils manqueront depuis 1958.

Âgé de 74 ans, Tavecchio avait été élu président de la Fédération (Figc) en août 2014. Son choix de ne pas démissionner dans la foulée de l'élimination de l'équipe nationale avait été critiqué par de nombreux acteurs du monde du football, mais aussi par le président du Comité olympique italien (Coni), Giovanni Malago.

Sa position était donc de moins en moins tenable et il a été finalement abandonné lundi par ses soutiens de la Ligue Amateurs, lors d'un conseil fédéral, ce qui l'a contraint à la démission.

Lors d'une spectaculaire conférence de presse, Tavecchio, très en colère, a regretté d'avoir été le seul à remettre sa démission. « J'avais aussi demandé celle de tout le conseil fédéral. Mais personne ne l'a remise. Il n'y a eu que la mienne », a-t-il éructé.

Le choix de Ventura

« Des décisions graves ont été prises alors que les deux acteurs les plus importants, la Serie A et la Serie B, étaient absents », a-t-il aussi déploré.

Des élections à la tête des deux instances sont en effet prévues avant la fin du mois de novembre et Tavecchio souhaitait attendre jusque-là pour présenter à l'ensemble des composantes du football italien son plan de relance.

Ses opposants ne l'ont pas accepté et de nouvelles élections fédérales sont prévues dans un délai de 90 jours. Le président démissionnaire devait se charger de les organiser, mais Giovanni Malago a annoncé dès lundi que le Coni allait demander mercredi la mise sous tutelle de la Figc.

Toujours très remonté, Tavecchio a aussi défendu son bilan, rappelant tantôt que l'Italie aurait dès la saison prochaine quatre équipes qualifiées directement en Ligue des Champions, tantôt son poids dans l'élection d'Aleksander Ceferin à la tête de l'UEFA.

Mais comme tout ramène au terrain, le président démissionnaire a surtout rappelé qu'il « paye pour avoir choisi Ventura » après l'Euro-2016. 

Il a tout de même précisé que son choix s'était à l'époque plutôt dirigé vers Marcello Lippi, l'entraîneur des champions du monde 2006, qui devait former un binôme technique avec Ventura. Lippi n'avait finalement pas été nommé, du fait des activités d'agent de son fils.

« Quatre ou cinq entraîneurs »

En attendant, la sélection italienne n'a donc pas d'entraîneur, la piste Carlo Ancelotti (dont le Bayern s'est séparé cet automne) s'étant nettement refroidie selon plusieurs médias italiens.

« J'ai parlé avec quatre ou cinq grands entraîneurs. Ils pourront dire ce qu'ils ont à dire mais aucun ne dira qu'il ne veut pas venir à cause de Tavecchio. C'est un mensonge », a tonné l'ancien président de la Figc.

À cause de Tavecchio, peut-être pas. Mais on peut penser que l'état actuel du football italien ne donne pas très envie de s'engager.

L'urgence n'est cependant pas absolue, puisque l'Italie n'a que deux matches amicaux au mois de mars à son programme des six prochains mois. La possibilité de voir un intérimaire - comme le sélectionneur des Espoirs Luigi Di Biagio - prendre en charge la Nazionale est donc grandissante. 

Mais pour d'autres dossiers, comme la formation, le semi-professionnalisme ou la réduction du nombre de clubs professionnels, il ne faut pas traîner.


Les Broncos montrent la porte à Mike McCoy

Vaincus à leurs six derniers matchs, les Broncos de Denver ont montré la porte à leur coordonnateur offensif Mike McCoy lundi, rapporte ESPN.

C’est l’entraîneur des quarts-arrière Bill Musgrave qui le remplacerait.

Les Broncos, qui occupent le dernier rang dans la section Ouest de l’Américaine en vertu de leur fiche de 3-7, se classent au 24e rang du circuit pour les points marqués en moyenne par rencontre avec 18,3.

McCoy en était à sa première année de service avec les Broncos après avoir été l’entraîneur-chef des Chargers de San Diego de 2013 à 2016.

 


Terry Glenn meurt dans un accident d'auto

L’ancien receveur de la NFL Terry Glenn a perdu la vie dans un accident de voiture lundi matin à Irving au Texas, rapportent plusieurs médias américains.

Il était âgé de 43 ans.

Glenn a disputé 12 saisons dans la NFL avec les Patriots de la Nouvelle-Angleterre et les Packers de Green Bay, avant de jouer les cinq dernières campagnes de sa carrière avec les Cowboys de Dallas.

Repêché par les Pats au premier tour en 1996, il avait capté 90 passes dès sa première saison, ce qui constituait alors un record.

En carrière, il a réussi 593 attrapés pour des gains de 8 823 verges et 44 touchés.

 


LNH : Marc Méthot absent de 4 à 6 semaines

Marc Méthot a subi une arthroscopie au genou. Le défenseur a raté les cinq derniers matchs et sera à l'écart de l'action pour quatre à six semaines.

Plus tôt la semaine dernière, on s'attendait à ce que Méthot s'approche d'un retour au jeu alors qu'il était de retour sur patins.

En 15 matchs avec les Stars cette saison, le défenseur de 32 ans n'a pas récolté de point et présente une fiche de moins un.

Joe Pavelski joue blessé

Même s'il n'a pas raté un seul match cette saison, Joe Pavelski joue avec une blessure selon son entraîneur-chef Peter DeBoer.

« Joe ne joue pas à 100%. Je vais être honnête, plusieurs joueurs ne seraient même pas sur la glace avec le type de blessure qu'il combat », a dit DeBoer aux journalistes de San Jose. « Il fait ce qu'il peut et il demeure efficace. »

Le capitaine des Sharks a inscrit quatre buts et quatre aides en 18 matchs cette saison. Après le match de dimanche contre les Bruins, où il a passé plus de 21 minutes sur la glace, Pavelski n'a pas voulu révéler depuis quand il souffre de cette mystérieuse blessure.

DeBoer a annoncé aux médias que Pavelski était blessé, car il savait que le vétéran de 33 ans ne révèlerait rien à la presse.

« Il n'utilise pas d'excuses », selon DeBoer. « Vous ne l'entendrez jamais utilisé une excuse. Il fera tout ce qu'il peut pour être à son poste. »

Son compagnon de trio, Joe Thornton, souffre lui aussi d'un mal inconnu, lui qui a subi de graves blessures à un genou la saison dernière. Il compte deux buts et huits passes cette saison.

Les Sharks (10-8) se classent au 31e et dernier rang de la LNH avec 45 buts cette saison.

Lehtonen absent indéfiniment pour des raisons personnelles

Le gardien des Stars de Dallas Kari Lehtonen sera absent pour une durée indéterminée pour des raisons personnelles selon ce qu'a annoncé l'équipe, lundi.

Le Finlandais de 34 ans présente un dossier de 2-3-1 cette saison, avec une moyenne de buts alloués de 2,89 et un pourcentage d'arrêts de 89,7%.

Dalas a rappelé le gardien Mike McKenna des Stars du Texas dans la Ligue américaine. Il secondera le partant Ben Bishop.

Saros rappelé par les Preds

Les Predators de Nashville ont rappelé le gardien Juuse Saros de la Ligue américaine.

Après un début de saison difficile, Saros avait été rétrogradé aux Admirals de Milwaukee, avec qui il a obtenu deux départs jeudi et samedi dernier, repoussant 45 et 52 rondelles lors de ces deux rencontres.

En quatre matchs dans avec les Predators cette saison, Juuse montre un dossier de 1-3-0, une moyenne de buts alloués de 3,93 et un taux d'efficacité de ,855.

Les Predators ont par ailleurs cédé le gardien Anders Lindback et l'attaquant Pontus Aberg.

 


Marc Bergevin serait le DG le « plus actif »

Embarrassé par les pauvres Coyotes jeudi et malmenés par les fringants Maple Leafs samedi, le Canadien doit se ressaisir, et vite.

Dans l’espoir de sauver la saison de son équipe, qui affiche un piètre dossier de 8-11-2, Marc Bergevin serait le directeur général le « plus actif  » en ce moment selon le journaliste Bruce Garrioch du Ottawa Citizen afin de « secouer » son équipe.

Le Canadien occupe le 28e rang du circuit pour les buts marqués et le 29e pour les buts alloués. Son différentiel de moins-23 le classe quant à lui au 29e rang dans la LNH, devant les Sabres de Buffalo et les Coyotes de l’Arizona.

Comme ça semble être le cas depuis cet été, Alex Galchenyuk serait encore sur le marché des transactions selon Garrioch. L’attaquant de 23 ans n’a amassé que 4 buts et 4 passes jusqu’à maintenant en 21 rencontres.

Selon le site CapFriendly, le Canadien dispose d’une marge de manœuvre de 5,2 millions $ sous le plafond salarial pour boucler une transaction. L’équipe détient également le choix de deuxième tour des Blackhawks de Chicago au prochain repêchage.

Le Canadien disputera ses deux prochains matchs sur la route, d’abord à Dallas mardi soir, puis à Nashville le lendemain.

 


Le président de l'AIBA démissionne

LAUSANNE, Suisse - C.K. Wu, membre de la commission exécutive du CIO, a démissionné de son poste de président de l'AIBA, la Fédération internationale de boxe olympique, alors qu'il fait l'objet d'une enquête pour conduite contraire à l'éthique.

L'organisme a déclaré que Wu « a décidé de démissionner » et il a été convenu d'annuler toutes les procédures qui étaient engagées contre lui.

« Les deux parties ont convenu qu'à ce stade il n'y a aucune indication d'un comportement contraire à l'éthique par l'une ou l'autre des parties », a déclaré l'AIBA dans un communiqué.

Wu avait été suspendu de ses fonctions le mois dernier pendant l'enquête initiée à la suite d'une plainte déposée par la majorité des membres de son comité exécutif.

Le comité exécutif de l'AIBA a procédé à un vote de défiance contre le responsable taïwanais en juillet, affirmant que son leadership était autocratique et qu'il ne permettait pas de se faire une idée précise des finances prétendument en difficulté de l'organisme.

« Je démissionne dans l'intérêt de l'AIBA et de la boxe mais je reste déterminé à assurer une transition en douceur avec la nouvelle direction », a-t-il ajouté dans le communiqué commun.

L'Italien Franco Falcinelli assure la présidence par intérim dans l'attente de l'élection d'un nouveau président lors d'un congrès extraordinaire, le 27 janvier, à Dubaï.

Wu est membre du Comité international olympique depuis 29 ans et membre de sa commision exécutive depuis 2012, représentant les fédérations sportives des Jeux d'été.

On ignore s'il demeurera au sein de la commission du CIO lorsqu'elle se réunira le 5 décembre pour décider si la Russie peut participer aux Jeux olympiques d'hiver de 2018 à Pyeongchang, en Corée du Sud, malgré un programme de dopage largement répandu aux Jeux d'hiver de Sotchi.

Le CIO n'a pas immédiatement répondu à une demande en ce sens.


 

Contactez-moi Facebook linkedin Twitter Youtube Version mobile